AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Coquillages & crustacés • Lloyd

 :: Bienvenue à Fadden Hills :: La Promenade :: La Plage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Ven 3 Nov - 23:20


Coquillages & crustacés
Ewoyd


Depuis que j’étais arrivé à Fadden Hills, je n’avais pas spécialement pris le temps de me promener dans la ville. Je passais mes journées chez moi ou à faire l’aller-retour jusqu’à l’hôpital pour mes séances de dialyse. L’état de mon rein se dégradait et j’allais vraiment avoir besoin d’un rein rapidement. Mais j’étais encore loin sur la liste d’attente des dons d’organes et je doutais réellement de pouvoir bénéficier de cette greffe rapidement. Alors aujourd’hui, j’avais décidé d’aller me promener, de juste profiter de cette relative belle journée. Lors d’une séance, mon voisin de lit m’avait parlé de la plage, de combien l’océan Atlantique était magnifique à cet endroit et que s’il y avait un endroit à voir avant de mourir, c’était celui-là. J’avais donc suivit son conseil et j’avais pris le bus jusqu’à la plage. J’aurais tout aussi bien pu décider de prendre ma moto mais disons que je ne voulais pas trop me fatiguer. Arrivé sur la plage, je ne pus m’empêcher de sourire en sentant le vent sur mon visage et en sentant l’air marin m’emplir les poumons. J’avais l’impression d’être vivant, c’était une bien étrange sensation. Et mon voisin avait eu raison, la plage était magnifique. La jetée où venait s’écraser les vagues était impressionnante et j’essayais de m’imaginer ce que cela pouvait donner par temps de tempête, comme c’était parfois le cas sur la côte Est des Etats-Unis. J’entrepris de marcher sur la promenade bétonnée, sachant ô combien il était difficile de marcher dans le sable. On avait tendance à s’y enfoncer et cela me fatiguerait beaucoup. Mais je décidais néanmoins d’aller finalement y faire un petit tour. Mal m’en prit car rapidement, je fus essoufflé et pas spécialement en forme. Je réussis à rejoindre la promenade et à m’asseoir sur un banc. Mais je glissais cependant ma tête entre mes mains, en proie à de légers vertiges.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Sam 4 Nov - 0:53

Alex avait un jour de repos aujourd’hui, il voulait en profiter pour aller faire une longue course avec son animal et pourquoi pas dans le sable ! Cela lui permettait de pratiquer un peu son endurance et de faire travailler un peu plus tous ses muscles. Il avait adonc enfiler son jogging, mis sa casquette et des lunettes de soleil pour éviter le sable dans les yeux. Il avait emprunté la voiture de sa compagne puisqu’elle aussi ne travaillait pas. Une fois arrivé à la plage, il attacha son animal à la taille, comme à chaque fois. Leenie était une chienne très obéissante, enfin surtout avec lui.

Il espérait aussi beaucoup de cette promenade, il avait besoin de se changer les idées, de s’aérer, de penser à tout ce qui avait été dit ces derniers jours. Oui, il fuyait carrément l’idée du mariage, était-ce parce qu’il se pensait indigne d’Isabelle ? Était-ce à cause de la promesse faite à son ancien co-équipier ? Était-ce à cause d’Averleen ? Ou de la promesse qu’ils s’étaient fait étant petit ? Il n’arrivait pas à remettre de l’ordre, de trouver la réponse. Quand il avait du mal sur une enquête, parfois courir lui faisait beaucoup de bien. Mais cette fois-ci ce fut une exception, il avait beau retourner sa dans tous les sens, aucune réponse, tenter de faire le vide, il ne pensait qu’à ça. Il était un peu perdu dans ses pensées, il n’avait même pas pensé à regarder l’heure.

Il fut tirée de ses réflexions par son chien qui soudainement tentait de l’emmener sur la droite, il allait la gronder quand il remarqua un mec qui se prenait la tête entre les mains, il ne pouvait pas ne pas aller voir comment il allait, c’était plus fort que lui, c’était sa fonction première : protéger et servir.

- Ca va monsieur ?

Il s’était un peu penché pour mieux l’observer, l’homme semblait vraiment blanc. Il n’avait pas l’air très bien. Sa grosse bête, comme toujours lorsqu’elle voyait quelqu’un pas trop bien tenta de passer la tête entre les bras.

- Leenie, doucement ! Désolé, ma chienne à tendance vouloir sauver tout le monde...

Et il devait avouer que le maître était dans le même genre, on comprenait pourquoi ils s’entendaient si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 4 Nov - 21:35


Coquillages & crustacés
Ewoyd


Je savais que je n’aurais pas dû marcher dans le sable, que cela allait me faire forcer et donc plus me fatiguer. Mais non, je n’en avais fait qu’à ma tête, têtu que j’étais et maintenant, je le payais. Je me demandais soudain ce qu’aurais pensé Sofia de me voir dans cet état. Pour sûr, elle m’aurait traité d’idiot. Elle aurait ajouté que je n’aurais jamais dû marcher dans le sable tout en sachant que cela allait me fatiguer et que j’avais bien mérité ce qui m’était arrivé. Mais elle m’aurait également pris dans ses bras, espérant que je rependrais rapidement des couleurs. Je la connaissais tellement ma Sofia que cela ne m’aurait pas étonné qu’elle réagisse ainsi si elle était à mes côtés. Mais elle était partie, tuée dans un accident de voiture dont j’étais le seul responsable. Ma tête entre mes mains, j’essayais de penser à autre chose mais le sujet Sofia revenait sans cesse en boucle dans ma tête. Ma femme me manquait tellement. Alors que je pensais être seul, j’entendis soudain la voix d’un homme qui me demandait comment j’allais. Je n’eus pas le temps de répondre que j’aperçus soudain la tête d’un chien se glisser entre mes bras et je reçus une petite léchouille sur le bout du nez. Je sursautais légèrement mais je ne pus m’empêcher de rire. L’homme s’excusa de la réaction de son animal et je secouais légèrement la tête tout en me redressant pour m’adosser au banc. « Rassurez-vous, y a pas de mal. Oh oui, ça va, juste un peu fatigué par ma marche dans le sable. » Cela devrait normalement aller mieux quand j’aurais mangé un morceau. J’avais toujours une barre chocolatée dans mon manteau au cas où j’en aurais besoin. Je la sortis rapidement tout en faisant attention à ne pas faire tomber de miettes. Je ne connaissais pas la chienne que le jeune homme tenait en laisse et je ne savais pas si elle était du genre à se jeter sur la nourriture tombée au sol. Et comme je mangeais du chocolat, je voulais à tout prix éviter qu’elle ne s’empoisonne. « Votre chienne est magnifique. » Je mordis rapidement dans ma barre, ne quittant pas du regard le fameux animal que j’avais sous les yeux. Elle était magnifique même si elle semblait être le résultat de l’assemblage entre plusieurs espèces. Mais selon moi, c’était cela qui faisait la beauté animale. Les chiens pur race avaient également quelque chose de beau mais je n’arrivais pas à les apprécier réellement.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Dim 5 Nov - 22:54

L’homme se redressa un peu en disant qu’il n’y avait pas de mal et qu’il était juste fatigué d’être dans le sable. Le lieutenant de police n’était pas prêt de partir tout de suite, dans le pire des cas, il avait une voiture et son téléphone sur lui. Il n’allait pas laisser l’autre jeune homme seul. Lloyd claqua des doigts et aussitôt se retourna vers lui, il pointa le doigt vers le sol et elle s’assit. Il lui gratouilla la tête pour la récompenser alors que l’homme en face de lui prenait une barre chocolatée.

- Si cela ne vous dérange pas, je vais rester un peu avec vous. Si vous voulez, je pourrais vous ramenez chez vous.

Il ne comptait pas laisser un homme qui semblait allez mal seul, il l’avait fait une fois pas deux, même si celui-ci était un inconnu. C’était une autre très bonne raison de rester. L’inconnu lui dit que sa chienne était magnifique. Il sourit et adresser une caresse à son animal.

- Merci. Je l’ai trouvé il y a un peu prés un an, attaché à un arbre dans les bois. Je n’ai pu me résoudre à l’apporter au refuge. Si vous voulez la caresser, n’hésitez pas à me demander. Elle est sociable mais méfiante, elle attend toujours mon accord. Sauf quand il s’agit de venir secours des personnes. Elle ferait un bon chien de policier mais j’aurais trop peur qu’elle se prenne une balle.

Il tenta de sourire, caressant la bête avec beaucoup de tendresse. On voyait qu’ils s’étaient trouvé tous les deux. Elle était là et semblait attendre le moindre de ses ordres et lui n’avait d’yeux que pour elle. C’était son chien et il était son maitre. Il ne semblait même pas tenir la laisse, elle restait là assise à ses pieds, attendant l’ordre, observant de temps en temps Ewen. Elle semblait vraiment patiente, c’était d’ailleurs assez rare chez Leenie mais il semble qu’entre la tension de son maître et l’état de l’homme assis, elle avait fort à analyser pour un jeune animal.

- Je m’appelle Lloyd Watkins. Et comme vous l’avez entendue, elle c’est Leenie.

Il tendit sa main à l’autre homme, c’était quand même plus sympa de se présenter et puis au moins, s’il le revoyait, connaissait son prénom. Et s’il faisait un malaise, là aussi et probablement qu’on pourrait trouver son dossier médical à l’hôpital si cela devait s’avérer nécessaire. Il se fit la réflexion que cela lui faisait drôle de se présenter, il n’en avait pas fort l’habitude. C’est vrai qu’étant originaire de la région et policier, il connaissait pas mal de monde et en général les autres le reconnaissait aussi. Bien que certains le connaissant plus comme agent Watkins que Lloyd. Certains faisaient aussi souvent le lien avec le magasin de ses parents. Une chose que le jeune homme n’aimait pas beaucoup, parfois, il n’avait pas vraiment envie d’être le fils de ses parents. Bien qu’ils les adorent parfois son nom de famille lui pesait sur les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Nov - 18:08


Coquillages & crustacés
Ewoyd


L’animal que j’avais devant moi était réellement adorable. Elle semblait comprendre quand les gens n’étaient pas bien. Mais j’avais souvent constaté que les animaux avaient tous un sixième sens quand il s’agissait de porter assistance à un être en détresse. L’homme ajouta alors qu’il resterait près de moi juste au cas où et qu’il pourrait me raccompagner chez moi par la suite. Je me contentais de hocher la tête. Il y avait bien longtemps que j’avais arrêté de refuser d’être raccompagner chez moi. La dernière fois, c’était avant mon accident et les conséquences de ce dernier. Désormais, je prenais toute l’aide que l’on voulait bien m’apporter. Parce que c’était assez rare quand même que l’on s’intéresse assez aux autres. Alors que je complimentais l’homme sur son animal, il m’expliqua qu’il l’avait trouvé attachée dans une forêt, abandonnée par son ancien maître. Je fronçais les sourcils en soupirant. « Les gens ont tellement tendance à prendre un chien petit pour s’en débarrasser une fois adulte… C’est dramatique. En tout cas, elle est à votre écoute, c’est impressionnant. Et elle ne semble pas manquer d’affection. » Bon, je parlais un peu sans savoir mais j’avais le nez pour ce genre de chose. L’homme semblait carrément dingue de son chien, suffisait de voir comme il la regardait. J’aurais été une femme, je pense que j’aurais pu être jalouse qu’un homme regarde plus intensément son chien que ma personne. Mais en même temps, ils semblaient réellement s’être trouvé tous les deux que s’en était réellement adorable. L’homme se présenta soudain et me donna également le nom de sa chienne. Je me saisis de sa main en souriant. « Ewen Danvers. Enchanté de vous rencontrer Lloyd. Leenie… C’est un chouette prénom ça. » Je ne pus m’empêcher de reposer mes yeux sur la chienne tout en souriant à nouveau. Je commençais doucement à reprendre des couleurs mais j’étais toujours autant fatigué. Je n’aurais jamais cru que vivre avec un seul rein, défaillant qui plus est, puisse être aussi épuisant. J’allais avoir besoin d’une bonne nuit de sommeil pour m’en remettre. Je soupirais légèrement tout en glissant mes mains sur mon visage.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Mar 7 Nov - 14:07

Lloyd regardait son chien s’inquiéter pour le jeune homme. Il trouvait cela plus que dramatique. Il ne supporte pas qu’on abuse de la confiance des autres mêmes si c’était un animal, pour lui, c’était d’autant plus grave. Les animaux étaient sans défenses et souvent beaucoup plus fidèle que l’être humain. Il le complimenta ensuite en disant que c’était impressionnant de la voir à l’écoute. Et qu’elle ne semblait pas manquer d’affection. Il lui sourit. Oui, il ne pouvait nier le contraire.

- Merci. Je peux me venter d’avoir accomplis un travail de confiance avec elle avant de réellement la dresser et lui apprendre les choses, comme rester sage et ne pas se goinfrer quand quelques chose tombe. J’ai beaucoup travaillé avec elle, elle demande encore à apprendre. Et n échange, elle aime recevoir des câlins. Elle est vraiment adorable, un peu collante parfois et très instinctive.

Il fit un léger sourire en alors qu’il se présentait. Ajoutant que le prénom de sa chienne était un chouette prénom. Bien qu’il ait compris récemment qu’il avait donné le surnom de celle qui avait tant compté pour lui à sa chienne. Il semblait vraiment épuisé. Il le regarda passer ses mains sur son visage un instant. Lloyd préféra lui laisser le temps de reprendre sa respiration avant de continuer de lui parler. Il laissa donc un petit blanc mais pas le genre de vide qui est gênant et empreint de lourdeur, celui du moment qu’on apprécie, il était tourné vers la plage pour l’observer un peu.

- Je crois que je peux dire que dans cette petite ville nous avons une des plus belles plages du monde. Ah moins que je ne sois trop amoureux de ma ville pour être totalement impartial. Je pense ne pas trop me tromper en disant que vous êtes nouveau non ? Si c’est bien le cas, mais je me trompe peux par ici. Je peux vous présenter la région voilà 30 ans que j’y suis né. Et je peux vous présenter un très bon commerce de produit locaux.

Il tenta un sourire agréable, il avait jeté un œil à l’homme en face de lui, observant distraitement la mer. L’autre homme pouvait préférer se reprendre en dehors du regard des autres et si jamais Leenie était là pour l’avertir au moindre souci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 11 Nov - 21:56


Coquillages & crustacés
Ewoyd


J’étais réellement impressionné de l’obéissance de Leenie aux ordres de son maître. Cette chienne était admirablement bien dressée pour voir qu’elle avait été retrouvée attachée dans la forêt. Je hochais la tête quand il ajouta qu’il avait été difficile pour lui d’obtenir la confiance de l’animale. Ce qui était compréhensible étant donné qu’elle avait quand même été trahie par un humain. Mais l’animal à cette faculté de pardon que l’être humain n’a pas je trouve. Je souris tout en hochant la tête. On se présenta et un léger blanc s’installa entre nous. Mais pas le blanc synonyme que l’on ne savait pas quoi dire. Plutôt le blanc pour profiter du moment. Il finit par me demander si j’étais nouveau en ville et je hochais doucement la tête. « Exactement, je suis arrivé il y a trois jours à peine… Je suis venue retrouver la sœur de mon ancienne épouse, qu’elle n’a pas connue. Sauf que je m’attendais à tout mais pas au fait qu’elles étaient jumelles… » J’avais besoin de me confier et tant pis si c’était à un parfait inconnu. C’était parfois même plus facile de parler à un inconnu, une personne que l’on ne connaissait pas. On n’avait pas à craindre son jugement, son regard sur notre histoire. Et parfois, leurs conseils étaient plus neutres, n’essayant pas de ménager l’un des deux partis étant donnés qu’ils ne nous connaissaient pas. Ils disaient ce qu’ils pensaient tel que cela venait, sans craindre de froisser la personne en face. Je haussais cependant les épaules avant de tourner la tête vers le jeune homme. « Un bon commerce de produit locaux? Je veux bien, cela m’intéresse. Ma famille est dans un produit local au Canada donc j’aime bien tout ce qui touche à l’identité d’un état. » Je ne savais pas si le nom Danvers était très connu aux Etats-Unis. Mais au Canada, nous étions un peu une institution. Le sirop d’érable Danvers était très apprécié aussi bien au Canada qu’à l’étranger. Mais je doutais d’en trouver dans un commerce de produits locaux, étant donné que ce n’était pas franchement du Connecticut.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Mer 15 Nov - 1:00

Il fut étonné, le jeune homme venait tout juste d’arrivé en réalité. Il était venu pour retrouver la sœur de son ancienne épouse. Il fronça les sourcils, visiblement, il avait trouvé la jeune femme avec une grosse surpris à la clé. Il pouvait comprendre que cela soit un sacré choc. Il hocha la tête compréhensive.

- Oh et bien si vous ne l’aviez pas trouvez, j’aurais proposé mon aide. Mais j’imagine que cela doit être un sacré choc. Elle ne vous avait jamais donné de détail sur sa sœur ? J’espère ne pas vous paraître trop intrusif. J’ai probablement trop l’habitude de poser les questions. N’hésitez pas à me le dire si c’est le cas, je ne le prendrais pas mal. Je sais que c’est une déformation professionnelle.

Le jeune homme semblait être intéressé d’un commercer de produit locaux. Ajoutant que sa famille était dans le produit local. Tiens, c’était intéressant. Lloyd n’avait pas pensé à faire le lien parce que serait tellement exceptionnel de se retrouvé avec un héritier Danvers. Surtout dans un petit coin pareil. On aurait pu y penser dans les grandes villes comme New-York mais pas ici. Et il n’avait pas le souvenir qu’une originaire de sa connaissance ait épousé un canadien, propriétaire d’une aussi grande institution. Sinon cela se serait su. Enfin selon ses connaissances.


- Le magasin Watkins, tout le monde le connait par ici. Si vous ne le retrouvez pas, il suffit de demander à quelqu’un de la région. Oui, Watkins, comme mes parents. C’est bien eux. Je me suis dirigé vers un autre métier. Je ne dis pas ça pour leur faire de la publicité mais les gens aux alentours sont vraiment contents.

Il sourit amicalement. Il n’avait pas honte de dire que ses parents tenaient le magasin le plus connu de la ville mais ne leur faisait pas toute la publicité pour autant. Ses parents se débrouillaient bien seul mais c’est vrai qu’il conseillait ce magasin-là plutôt qu’un autre. Il allait faire ses courses dans le dis magasin mais ce n’était pas que par lien d’affiliation et d’habitude mais aussi parce qu’il savait que ses parents faisaient attention à ce qu’ils allaient revendre, cela avait une certaines garanties pour lui. Et puis c’était aussi de ce magasin que venait tout ce qu’ils avaient toujours mangé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» coquillages et crustacés
» Coquillages et crustacés >>>
» [Los Angeles] Sur la plage abandonné, coquillages et crustacés ♪♫ [Catwoman]
» Gratin aux crustacés et poisson
» Crustacé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Of Love :: Bienvenue à Fadden Hills :: La Promenade :: La Plage-
Sauter vers: