AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tell me the truth [Lloyd]

 :: Les RPs Dépassés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
J'y suis né et j'y mourrai
❖ Lettres d'amour : 79
❖ Inscription : 05/11/2017
tumblr
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Avenue Westerly - Résidence n°29
❖ Occupation : Pompier à la caserne de la ville
❖ Situation Amoureuse : Comment dire... Un sacré putain de bordel... J'ai perdu mon compagnon en 2016. Je pensais ne jamais pouvoir aimer à nouveau jusqu'à Isabelle, la fiancée de Lloyd. Je pensais que mes sentiments étaient partagés mais lorsque Lloyd et elle ont rompu, elle m'a gentiment dit que nous deux, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Je me sens trahi, je me suis mis en difficulté vis-à-vis de Lloyd à cause d'elle pour être trainé dans la boue ensuite... Mon coeur est brisé.
tumblr
❖ Avatar : Taron Egerton
❖ Crédits : Eilera (avatar) + anesidora (sign)
J'y suis né et j'y mourrai
Mer 8 Nov - 22:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tell me the truth
Llohua


Ce soir comme souvent depuis le retour définitif de Lloyd en ville, il y a huit ans, j’avais rendez-vous avec lui dans un bar pour discuter et boire. C’était comme souvent un soir où il était de repos le lendemain et moi aussi. Comme ça, pas besoin de se coucher tôt, on pouvait rentrer tard même si ce ne serait pas le cas de Lloyd, comme souvent. Parce qu’il allait devoir rentrer tôt, pour passer du temps avec Isabelle. Et je ne pus m’empêcher de soupirer à cette idée. J’aurais aimé pouvoir être avec la jeune femme. Je l’aimais tellement Isabelle que cela me peinait de la voir avec Lloyd. Attention, n’allez pas croire que je dénigrais mon meilleur ami, loin de là. Mais cela se voyait que ni lui ni elle n’étaient heureux ensembles. C’était limite si on se rendait compte qu’ils étaient ensembles quand ils étaient tous les deux dans un lieu public. Et je comptais bien en parler avec lui, essayer de comprendre. Surtout que je savais désormais qu’Averleen était de retour en ville, ce qui changeait beaucoup de chose. J’arrivais le premier au Kilt, le pub irlandais où Lloyd et moi avions nos habitudes. M’installant au comptoir, je saluais le barman et il me servit la même chose que ce que je prenais d’habitude. Une bière irlandaise, une Guinness. Même s’ils avaient d’autres bières, c’était celle-là que je prenais toujours en venant ici. C’était pour moi la bière irlandaise emblématique. Attendant cependant mon meilleur ami pour boire, je fus ravie de le voir rapidement apparaître. « Hey, salut Lloyd. Alors, quoi de neuf vieux frère? » Je serrais un bref instant mon meilleur ami dans mes bras, essayant de voir à son visage s’il avait passé une bonne journée ou pas. Je m’installais à nouveau sur mon tabouret, attendant qu’il soit servi lui aussi pour trinquer avec lui et enfin boire une gorgée de ma bière.



fifty shades
of tears
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne suis qu'un ange aux ailes brulées, un ange au coeur détruit, un ange perdu dans sa vie. Chaque jour est un combat, je pense et je pleure. J'avais simplement peur, peur de lui donner mon coeur. Je lui ai fait confiance, j'ai choisi de l'aimer... Mais elle m'a détruit, elle a prit mon coeur et l'a piétiné. Alors s'il te plait, ne fais pas comme elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Sam 11 Nov - 0:06

Lloyd était content de pouvoir voir son meilleur ami. Il avait de drôle de nouvelle à lui apporter. Il ne savait même pas par où commencer. Il avait proposé à Isabelle de venir mais elle avait dit qu’elle les laissait entre garçon. Il n’avait pas non plus trop insisté, c’était le moment parfait pour en discuter avec Joshua qui saurait probablement dire plus de chose que lui sur toute l’histoire même s’il croyait Calliope, il voulait l’avis de celui qui comptait le plus pour lui, enfin après cette femme... mais laquelle. Il avait enfilé un simple jeans et un t-shirt clair avant de se rendre au bar, prenant le taxi. Il préférait pouvoir boire et éviter de conduire. Il fit son ami et sourit, sa présence le rassurait déjà. Il tendit le barman avant d’aller faire une accolade à l’homme de sa vie, enfin le deuxième, le premier étant son père. Il semblait assez fatigué

- C’était la question à poser aujourd’hui. Averleen est revenue en ville, c’est ma co-équipière imposée. Calliope m’a dit qu’elle était amoureuse de moi, que je ne l’avais pas oublié comme je veux le prétendre. Je crois qu’Isabelle m’en veux et Averleen aussi. Je n’ai pas encore su dire tout l’impact qu’Averleen avait eu sur moi à Isabelle, bien que j’ai dévoilé que c’était à cause d’elle que j’étais comme ça. Mais on avait passé une petite soirée tellement tranquille, que je n’avais pas envie de gâcher ce moment... et au bal de l’automne, je me suis retrouvé parce que je voulais tenter d’amener le sujet mais Averleen est venue parler de mariage et tu me connais, je me referme comme une huitre donc Isabelle est partie. Et même si comme d’habitude, elle continue de tenter de se montrer agréable, je crois que j’ai bien foiré cette fois, Leenie est sage et ne voulait pas me quitter, oh et elle a voulu sauver un jeune homme sur la place. Et sinon pour toi ? Du nouveau ?

Il avait balancé ça assez vite, comme si dire les nouvelles aussi vite et prendre du temps pour ce qui était de son chien allait faire en sorte que l’homme en face de lui ne se focalise sur les dernières informations. Même s’il savait bien que ce ne serait pas le cas. Il avait surtout tenté d’arracher un pansement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'y suis né et j'y mourrai
❖ Lettres d'amour : 79
❖ Inscription : 05/11/2017
tumblr
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Avenue Westerly - Résidence n°29
❖ Occupation : Pompier à la caserne de la ville
❖ Situation Amoureuse : Comment dire... Un sacré putain de bordel... J'ai perdu mon compagnon en 2016. Je pensais ne jamais pouvoir aimer à nouveau jusqu'à Isabelle, la fiancée de Lloyd. Je pensais que mes sentiments étaient partagés mais lorsque Lloyd et elle ont rompu, elle m'a gentiment dit que nous deux, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Je me sens trahi, je me suis mis en difficulté vis-à-vis de Lloyd à cause d'elle pour être trainé dans la boue ensuite... Mon coeur est brisé.
tumblr
❖ Avatar : Taron Egerton
❖ Crédits : Eilera (avatar) + anesidora (sign)
J'y suis né et j'y mourrai
Sam 11 Nov - 15:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tell me the truth
Llohua


J’avais réellement hâte d’avoir une discussion avec Lloyd. Je devais comprendre ce qu’il se passait dans la tête de mon meilleur ami vis-à-vis de sa vie actuellement et du bordel que ce devait être dans sa tête. Tout en l’attendant, je discutais avec le barman jusqu’à ce que je voie le jeune homme que j’attendais arriver. Je lui rendis son accolade avec un petit sourire avant de reprendre place sur mon tabouret. Il semblait complètement à côté de ses pompes le Lloyd mais j’allais essayer de l’aider à y voir plus clair. Il commença un long monologue et je ne pus m’empêcher de hausser un sourcil. Mon meilleur ami avait parlé tellement vite d’Averleen et d’Isabelle que je ne savais pas quoi en penser. Et ce fut pire quand il s’attarda un peu plus longtemps sur Leenie, sa chienne. Je bus une gorgée de bière tout en posant ma main sur son épaule. Quand Lloyd donnait plus d’attention à sa chienne qu’aux êtres humains, cela signifiait qu’il n’était pas à l’aise. Et cela pouvait se comprendre. Son amour de jeunesse revenait dans sa vie alors qu’il était fiancé, il y avait de quoi être complètement perdu. Ajouté à cela que Lloyd était contre l’idée d’épouser Isabelle, on avait droit à un très joli puzzle. Mais chaque puzzle a un motif définit et quelle que soit la difficulté, on arrive toujours à le terminer, même si on doit y passer des heures et des heures. « Eh beh, que de changement… Personnellement, du changement… Je ne dirais pas du changement mais la situation évolue petit à petit. » J’avais besoin de parler à quelqu’un de mes sentiments mais pouvais-je réellement parler à Lloyd du fait que j’étais amoureux d’une femme tout en sachant que cette femme était sa fiancée? Je ne savais pas et je ne comptais pas lui en parler tant que je ne saurais pas ce que lui comptait faire entre Isabelle et Averleen. J’aviserais quand il y verrait plus clair. J’étais néanmoins étonné d’apprendre que Lloyd avait parlé de son histoire avec Calliope, une jeune femme dont il m’avait déjà plus ou moins parlé. Mais ce qui m’étonnait réellement, c’était qu’elle pense qu’Averleen puisse être amoureuse de Lloyd et que la réciproque soit vraie également. Et pourtant, cela pouvait coller, je m’en rendais bien compte. « Pour ce qui est d’Isabelle et d’Averleen… Tu en penses quoi, toi, du fait que cette dernière puisse toujours être amoureuse de toi? Et toi, tu sais si tu l’aimes toujours ou pas? Il faut que tu mettes tout à plat avec toi-même. Et surtout, il faut que tu ne caches rien ni à Isabelle ni à Averleen. Si tu aimes Isabelle, dis le lui ainsi qu’à ta co-équipière. Et si au contraire, tu aimes Averleen, ne tardes pas à le dire à Isabelle. Ce sera un moment difficile pour toi comme pour elle mais vous êtes ensembles et tu dois être honnête avec la jeune femme. Pour ce qui est des sentiments d’Averleen… Pour être honnête, cela ne m’étonnerait guère que cela soit possible. Je me souviens très bien de comment vous étiez enfants et de la façon dont elle te regardait, avec des étoiles dans les yeux comme si tu étais son héros. » Cela c’était rapidement remarqué qu’Averleen était réellement attachée à Lloyd même si je ne savais pas trop si l’on pouvait parler d’amour à dix ans.



fifty shades
of tears
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne suis qu'un ange aux ailes brulées, un ange au coeur détruit, un ange perdu dans sa vie. Chaque jour est un combat, je pense et je pleure. J'avais simplement peur, peur de lui donner mon coeur. Je lui ai fait confiance, j'ai choisi de l'aimer... Mais elle m'a détruit, elle a prit mon coeur et l'a piétiné. Alors s'il te plait, ne fais pas comme elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Mer 15 Nov - 0:05

Il vit que Joshua semblait l’analyser, comme tenter de comprendre tout ce qui pouvait se dire. Lloyd se pinça les lèvres et l’écouta dire que sa situation évoluait petit à petit. Il aurait préféré se concentrer là-dessus et ne plus parler de la situation délicate mais il savait bien que cela ne s’arrêterait pas là. Il voulait cependant ne pas non plus passé pour un ami indigne. Il fit un petite sourire voulant rebondir sur ce que disais son ami.

- Ah du changement ? Je veux tout savoir aussi ! Tu dois tout me dire ! Je ne veux rien rater de ton bonheur.

Joshua lui demanda ce qu’il en pensait sur ce que pouvait penser du fait qu’Averleen soit amoureuse de lui et ce que lui ressentait pour elle et qu’il fallait tout mettre à plat. Aussi bien avec l’une qu’avec l’autre. Il ne s’étonnait pas non plus qu’elle soit amoureuse de lui, cela se voyait déjà quand il était enfant. Lloyd baissa la tête, il était donc le seul à ne pas avoir remarqué le regard de la jeune femme ? Il se demandait s’il n’était pas un profond idiot.

- J’ai l’impression d’être un idiot, on dirait que je ne suis pas la seule à avoir remarqué le regard d’Averleen. Tu sais comme j’ai été amoureux d’elle. Je me disais que je l’ai sincèrement oubliée, que je lui en voulais pour ne pas m’avoir donné de nouvelle mais je me rends bien compte que je n’en suis pas capable. Je suis complétement perdu, incapable de dire ce que je ressens. Je sais bien que je n’aime pas Isabelle comme elle, elle m’aime. Je sais bien aussi que j’ai un profond respect pour elle et ce qu’elle a fait pour obtenir mon cœur alors que j’ai été monstrueux à ne pas lui laisser une seule place dans ma vie. Je n’y vois plus clair depuis son retour. Oui, j’ai été étrangement tendre avec Isabelle et oui, je n’ai pas su lui dire ce qu’Averleen à représenter pour moi. Mais je m’aperçois aussi que pour les yeux des autres, on nous voyait comme bien plus que des simples meilleurs amis... Je voudrais être sincère avec les deux mais je ne saurais pas l’être si je ne sais pas où j’en suis. Est-ce que tu crois que je dois leur dire que je suis perdu face à mes sentiments ? Même si Averleen met en doute ce que je pense d’Isabelle face à la possibilité d’un mariage.

Il finit par laisser échapper un soupir, se prenant la tête dans les mains. Dire à voix hautes qu’ils se sentaient perdu face à ce qu’il venait de dire, de réaliser, c’était déjà un grand pas pour lui. Il devait maintenant admettre qu’il était amoureux d’Averleen et pas d’Isabelle comme il aimerait encore le croire. Il devait réellement éviter de faire une grosse connerie, parce que comme il était parti là, il était à la limite d’en faire une. Et il commençait à le réaliser de plus en plus mais il n’était pas non plus totalement sûr que cela n’en serait pas une d’abandonné Isabelle pour Averleen. Il ignorait s’il était réellement amoureux de la revenante ou bien si ce n’était que la réminiscence d’un souvenir ? Bien que Calliope semblait convaincue de son amour. Il avait l’impression qu’il pouvait lui faire confiance et puis, elle avait bien dit les choses en face et il n’imaginait pas qu’elle tente de casser son couple pour un quelconque jeu malsain qu’il ne connaissait pas. Il avait toutes les raisons de croire qu’elle était sincère qu’elle ne voulait que son bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'y suis né et j'y mourrai
❖ Lettres d'amour : 79
❖ Inscription : 05/11/2017
tumblr
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Avenue Westerly - Résidence n°29
❖ Occupation : Pompier à la caserne de la ville
❖ Situation Amoureuse : Comment dire... Un sacré putain de bordel... J'ai perdu mon compagnon en 2016. Je pensais ne jamais pouvoir aimer à nouveau jusqu'à Isabelle, la fiancée de Lloyd. Je pensais que mes sentiments étaient partagés mais lorsque Lloyd et elle ont rompu, elle m'a gentiment dit que nous deux, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Je me sens trahi, je me suis mis en difficulté vis-à-vis de Lloyd à cause d'elle pour être trainé dans la boue ensuite... Mon coeur est brisé.
tumblr
❖ Avatar : Taron Egerton
❖ Crédits : Eilera (avatar) + anesidora (sign)
J'y suis né et j'y mourrai
Mer 15 Nov - 16:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tell me the truth
Llohua


Je ne voulais pas parler de mes problèmes à Lloyd. Déjà parce qu’il avait fort à faire entre ses propres problèmes entre Isabelle et Averleen… Mais aussi parce que je ne me voyais pas lui dire que la première femme dont je tombais amoureux était sa propre fiancée… Je ne voulais pas qu’il se sente trahis ou pense que j’allais tout faire pour faire foirer son couple avec cette dernière. Bien qu’il le fasse déjà très bien lui-même. Il me demanda de lui parler du fameux changement dans ma vie et je haussais doucement les épaules tout en buvant une gorgée de ma bière. « Eh bien, c’est trois fois rien tu sais, c’est moins important que tes changements à toi… J’ai fait la rencontre de quelqu’un il y a longtemps maintenant mais je… Je commence à me rendre compte que cette personne est très importante pour moi… Manque de bol, elle est en couple et je n’ose pas aller voir cette personne pour le lui dire. D’autant que je connais le petit ami et je n’ai pas spécialement envie qu’il me foute son poing dans la figure. » J’étais assez fier de moi, je devais le reconnaître. J’avais expliqué la situation à Lloyd tout en espérant que cela ne lui mette pas la puce à l’oreille. Mais il devait certainement avoir fort à faire avec ses propres pensées qu’il n’allait certainement pas réfléchir à ce qui m’arrivait. Je l’écoutais me parler, ne pouvant m’empêcher de sourire légèrement. Mais je manquais de m’étouffer quand il me demanda s’il devait en parler aux deux jeunes femmes. « Lloyd, t’es malade? Parles-en à Isabelle, oui. Mais surtout pas à Averleen. Imagines seulement trente secondes ce qu’elle pourrait ressentir si après lui avoir dit que tu ne sais plus où tu en es par rapport à tes sentiments, tu lui annonces que finalement non, tu es bel et bien amoureux d’Isabelle… Ça la briserait. Et j’imagine que pour qu’elle ait fait silence radio pendant vingt ans, elle a dû être plus souvent brisée par la vie qu’autre chose… » Mais je devais me rendre compte d’une chose. Lloyd n’était pas avec Isabelle comme il avait été avec Averleen. Certes, c’était il y a vingt ans concernant cette dernière… Mais il y avait un petit quelque chose qui manquait dans la relation Lloyd-Isabelle qui avait été présent dans la relation Lloyd-Averleen. « Tu sais, je me suis parfois fait la réflexion qu’il manquait quelque chose entre toi et Isabelle, cette petite étincelle dans le regard quand Isabelle te regarde… Elle est complètement absente de tes yeux quand tu regardes la jeune femme… Or, elle était présente quand tu regardais Averleen… Et j’ai comme dans l’idée qu’elle est toujours là quand tu la regardes maintenant… » Je m’avançais peut-être un petit peu mais cela me sautait aux yeux désormais. Et même si Lloyd aimait Isabelle, ce n’était pas comme elle l’aimait ou comme il pouvait aimer Averleen… Il fallait juste qu’il s’en rende compte maintenant. Déjà, il s’était fait à l’idée qu’il n’aimait pas Isabelle comme elle pouvait l’aimer, il avait fait un grand pas.



fifty shades
of tears
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne suis qu'un ange aux ailes brulées, un ange au coeur détruit, un ange perdu dans sa vie. Chaque jour est un combat, je pense et je pleure. J'avais simplement peur, peur de lui donner mon coeur. Je lui ai fait confiance, j'ai choisi de l'aimer... Mais elle m'a détruit, elle a prit mon coeur et l'a piétiné. Alors s'il te plait, ne fais pas comme elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Jeu 23 Nov - 13:57

Même si Lloyd avait appris que Joshua était amoureux d’Isabelle, il ne l’aurait pas pris comme une trahison, il savait exactement ce que c’était de tombé amoureux. Il savait aussi que Joshua ne le trahirait jamais et qu’il ne tenterait pas de faire rater son couple, qui n’était déjà pas bien loin par ailleurs. Et peut-être qu’il l’aurait même encouragé à tenter parce que plus ça avançait et plus il remarquait qu’il avait juste une profonde affection pour Isabelle et que cette femme méritait d’être heureuse. Il sourit en entendant qu’il avait rencontré quelqu’un bien qu’il fut surpris que ce fut un « elle ». Il n’ouvrit grand les yeux qu’un cours instant avant de poser sa main sur l’épaule.

- Ecoute mec, si le petit ami est réellement un ami, il comprendra que tu sois amoureux et que ça ne se commande mais si je crois que tout le monde dans cette ville sera étonné de te voir avec une femme. Mais tous ceux qui te connaissent savent que tu es un homme bien, sincère, fidèle et probablement plus aimant que le meilleur ami que tu traines. Et tu n’as pas des indices qui pourrait te dire si elle est amoureuse ou pas ? Un petit rire, un grand sourire, la joie de te voir ? La façon dont elle pourrait s’apprêter ? Je ne sais pas quelque chose comme ça ?

Il lui tapota le bras pour l’encourager. Il serait probablement surpris s’il lui avouait qu’il parlait de sa fiancée. Il ne voulait pas lui en demander beaucoup plus s’il ne se sentait pas prêt bien qu’il était curieux. Il verrait bien ce que répondra son ami avant d’insister et de demander le nom de la jeune femme.

Joshua déclara qu’il pouvait en parler à Isabelle mais pas à Averleen en disant que ça la briserait et qu’elle a dû être plus brisée par la vie qu’autre chose. Lloyd ne savait pas s’il devait réclamer qu’il avait le droit aussi d’avoir souffert de son absence, de son manque de son manque de confiance en lui. Mais il se sentait aussi horriblement égoïste de n’avoir pensé qu’a lui. Il soupira.

- Oh c’est évident que j’en parlerais à Averleen que quand je serais fixée sur ce que je ressens mais je me dois d’en parler à Isabelle, elle le mérite. Je n’ai pas envie d’en blessé l’une ou l’autre.

Son meilleur ami lui fit la même réflexion que Calliope : Quand il parlait de sa collègue, il avait une étincelle dans les yeux contrairement à lorsqu’il parlait de sa fiancée. Il pinça les lèvres et hocha la tête, se rendant compte que quelques parts son cœur ne bondissait pas quand il parlait d’Isabelle, il ressentait une affection, un profond respect mais il ne tressautait pas quand il parlait de la policière. Il devait l’admettre et prendre sérieusement le temps de parler à Isabelle. Il hocha la tête.

- Je devrais réellement parler à Isabelle. Avec ton avis et celui de Calliope, je me rends compte que je me suis menti à moi-même. Oui j’adore Isabelle, j’ai une profonde affection pour elle mais j’ai plus suivi les dires des autres que ma propre envie. Je ne sais pas ou plus ce qu’il en est pour nous deux. Joshua.... ne fait pas la même erreur que moi. Si tu es amoureux de cette femme, ne la laisse pas filer et demande toi qui serait malheureux dans l’histoire.

Il ne voulait pas que son meilleur ami finit un jour par se sentir mal comme lui si jamais il se rendait compte que la femme était amoureuse de lui aussi. Exactement comme il enregistrait l’information sur l’amour qu’Averleen lui portait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'y suis né et j'y mourrai
❖ Lettres d'amour : 79
❖ Inscription : 05/11/2017
tumblr
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Avenue Westerly - Résidence n°29
❖ Occupation : Pompier à la caserne de la ville
❖ Situation Amoureuse : Comment dire... Un sacré putain de bordel... J'ai perdu mon compagnon en 2016. Je pensais ne jamais pouvoir aimer à nouveau jusqu'à Isabelle, la fiancée de Lloyd. Je pensais que mes sentiments étaient partagés mais lorsque Lloyd et elle ont rompu, elle m'a gentiment dit que nous deux, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Je me sens trahi, je me suis mis en difficulté vis-à-vis de Lloyd à cause d'elle pour être trainé dans la boue ensuite... Mon coeur est brisé.
tumblr
❖ Avatar : Taron Egerton
❖ Crédits : Eilera (avatar) + anesidora (sign)
J'y suis né et j'y mourrai
Lun 11 Déc - 21:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tell me the truth
Llohua


J’avais réellement peur de la réaction de mon meilleur ami. Ce n’était parce que son couple battait de l’aile de plus en plus que je pouvais me permettre de tenter ma chance avec Isabelle alors qu’ils étaient toujours ensemble. Et pourtant, j’avais embrassé la demoiselle plus d’une fois lors de cette soirée que nous avions passé tous les deux chez moi. Je buvais tranquillement ma bière en souriant quand il ajouta que si l’homme en question était un réel ami, il comprendrait que les sentiments ne se contrôlaient pas. Certes, il avait raison. Je ne pus cependant m’empêcher de rire quand le jeune homme ajouta que toute la ville serait étonnée de me voir avec une femme. Je haussais doucement les épaules en riant toujours. « Crois-moi, je suis bien le premier étonné. J’avais pensé à tout sauf à tomber amoureux d’une jeune femme. Pour en revenir à l’ami en question… Tu crois vraiment qu’il ne m’en voudra pas s’il venait à apprendre que j’ai embrassé sa petite amie? Et même plus d’une fois alors que j’avais un peu bue… » Bon bah au moins, je serais fixé. Si Lloyd venait à me dire qu’il pourrait comprendre, je lui dirais qui était la jeune femme en question… Sinon, je garderais le secret, ne voulant pas non plus m’en prendre une de la part de mon meilleur ami. Parce que j’avais réellement peur de sa réaction. Je ne voulais pas perdre l’amitié de mon meilleur ami, son respect… Même si je devais reconnaître qu’il aurait toutes les raisons du monde de m’en vouloir et donc de me coller une droite. Tout en terminant mon verre, j’écoutant mon meilleur ami rebondir sur ce que je lui avais dit, hochant la tête quand il avoua enfin qu’il n’aimait pas Isabelle comme elle pouvait l’aimer. Il commençait doucement à se rendre compte de la vérité, c’était déjà bien. Il ajouta alors que je ne devais pas faire la même erreur que lui, que je ne devais pas laisser filer la jeune femme si je l’aimais. J’eus un petit sourire triste avant de baisser la tête vers mon verre. « Lloyd… Encore faudrait-il que la dite jeune femme soit amoureuse de moi… Ce qui n’est pas gagné car tout le monde me pensait homosexuel. Moi-même je pensais l’être. Comment veux-tu qu’elle soit amoureuse de moi alors qu’elle me pense homosexuel? Alors certes, on s’est embrassé, je lui ais dit qu’elle m’attirait… Mais on avait bu tous les deux et je ne pense pas que cela signifie grand-chose. Elle a certes reconnu qu’elle aimait passer du temps avec moi mais cela ne veut pas forcément dire qu’elle a des sentiments envers moi… En tout cas, tu as bien avancé quand même vis-à-vis de la situation. Je suis certain que cela va s’arranger aussi bien avec Isabelle qu’avec Averleen. » J’eus un nouveau sourire pour mon meilleur ami, ne pouvant m’empêcher de faire signe au barman pour qu’il me serve une nouvelle bière.



fifty shades
of tears
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne suis qu'un ange aux ailes brulées, un ange au coeur détruit, un ange perdu dans sa vie. Chaque jour est un combat, je pense et je pleure. J'avais simplement peur, peur de lui donner mon coeur. Je lui ai fait confiance, j'ai choisi de l'aimer... Mais elle m'a détruit, elle a prit mon coeur et l'a piétiné. Alors s'il te plait, ne fais pas comme elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Jeu 14 Déc - 0:31

Joshua semblait tellement paniqué à une possible mauvaise réaction de la part du dit petit ami que cela intriguait fortement le policier. Il se demandait bien pourquoi autant de mystère mais il se devait d’être sincère et honnête avec son meilleur ami, il lui adressa un sourire réconfortant.

- J’imagine bien et encore moins de la petite amie de ton ami. Et il ne t’en voudra pas si tu sais que tu avais bu. Et puis, il faut être deux. Et puis, il y a des choses qui ne se contrôlent pas. Et puis, si c’est un véritable ami, il te laissera le bénéfice du doute et le temps de t’expliquer. Il saura à quel point tu es un mec bien, honnête, franc et droit.

Il continua en disant qu’il n’était pas certain qu’elle puisse l’aimer en retour, Lloyd fit une petite moue, avec ce qu’elle avait dit, la jeune femme ne pouvait pas être totalement indifférente. Il posa sa main sur son épaule avec une certaine tendresse. Il lui fit un sourire rassurant, même s’il ne voulait pas trop en dire parce qu’il ne pouvait être le meilleur conseillé, la preuve en étant de sa vie actuelle, pris entre deux femmes, ignorant que l’actuelle était celle avec qui il y a avait eu ce baiser. Et le pire c’est qu’il serait juste blessé parce qu’il avait résisté alors qu’eux non. Mais ça, ce n’était pas encore pour tout de suite.

- Vu ma situation actuelle, je crois que je ne suis pas le mieux placer pour parler d’amour mais je suis le premier à prôner la vérité et la mettre en place. Sans le lui demander, tu ne saurais jamais ce qu’elle pense de toi, si quelque chose est possible et c’est aussi une sorte de respect pour son petit ami. Imagine qu’elle ressente les mêmes choses sans oser te le dire justement parce qu’elle pense que tu ne peux être attiré par les hommes et qu’elle rester avec lui par habitude ou par défaut. Et comme une amie m’a fait comprendre quelque jour plus tôt : Vous serez peut-être trois à être malheureux. Alors au pire, tu te fais envoyez bouler au mieux la situation se rétablis. Tu sais, c’est pareil qu’avec un garçon, et tu peux faire confiance, sur le coup, je sais de quoi je parle.

Il eut un petit sourire à cette phrase, sur le coup, Joshua pouvait lui faire confiance. Il sourit doucement à son ami. Il ne savait que dire et que penser de ce que disais son amie. Soudainement, ses soucis avec Isabelle et Averleen lui semblait minimale, lui était juste perdu entre deux femmes, enfin perdu était un grand mot. Il avait juste peur de ne pas aimer Averleen pour ce qu’elle était maintenant mais il savait ce qu’il ressentait pour Isabelle. Il avait toujours suivit ce qu’on avait dit et c’était plus un sens du devoir que réellement par amour bien qu’il avait une profonde affection pour elle et il la trouvait réellement belle et désirable mais cela s’arrêtait là et il le réalisait encore plus en cet instant, c’était étrange qu’il lui avait fallu tout ce temps pour le réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Of Love :: Les RPs Dépassés-
Sauter vers: