AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Comment te dire .... (Isabelle)

 :: Les RPs Dépassés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Ven 1 Déc - 18:10

Lloyd revenais du commissariat et se montrer amical devenait de plus en plus dur Averleen. Il l’aurait embrassé si son chef n’était pas intervenu pour annoncer une réunion. Il ne pouvait plus nier l’évidence maintenant. Calliope avait raison, il était toujours amoureux d’Averleen. Et il ne pouvait pas continuer comme ça avec Isabelle. Il avait l’impression de trahir les deux femmes et il se sentait mal. Il ne pouvait pas faire ça à sa fiancée, il avait bien trop de respect pour lui faire ça. Il avait enlevé ses vêtements pour aller les déposer dans le panier à linge non sans avoir caresser sa chienne auparavant. Il avait ensuite été mettre un jeans et un t-shirt avant d’aller dans la cuisine préparer une ratatouille qui irait avec des langues d’oiseaux et comme viande des oiseaux sans tête. Il voulait malgré tout qu’elle n’ait pas trop à se tracasser.

Il tournait ne savait pas comment tourner ça mais ce soir, il allait devoir trouver le courage de lui en dire bien plus. Il s’était passé tellement de chose et il avait l’impression de ne pas avoir été juste avec sa fiancée. Il regardait le chien qui pleurnichait près de lui, il sourit et lui tendis un morceau d’aubergine que l’animal s’empressa de le prendre sous le sourire de l’homme. Il était toujours impressionné parce que ce l’animal voulait manger et mangeait avec plaisir d’ailleurs. Elle alla se coller à ses jambes alors qu’il continuait de couper les légumes en petit morceau. Il parlait à sa Leenie, lui disant qu’il enquêtait sur un grand méchant avec la gentille jeune femme qu’elle avait rencontrée à la soirée, que c’était difficile parce que c’était le meurtrier de sa sœur et qu’il avait lui-même du mal à en parler et à le faire mais il n’avait pas le choix. Il était concentré sur sa conversation et sa cuisine et n’avaient pas entendu la porte s’ouvrir alors qu’il expliquait encore à sa chienne que le meurtrier il avait fait partir une femme qu’il aimait. Tout le monde pensait qu’ils allaient se marié mais il avait voulu rayer cette partie de sa vie mais il n’avait pas su, cela avait encore des incidents sur son présent et que son retour allaient tout changer.

Il aimait beaucoup parler à son animal, se confier quand il se pensait seul. Isabelle l’avait déjà surpris une ou deux fois mais cela ne le dérangeait pas. Il ne lui avait jamais rien caché. C’est vrai qu’à réfléchir, elle semblait plus faire office de meilleure amie avec intérêt que de fiancée quand on comparait l’ensemble de leur vie amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Ven 1 Déc - 18:44

Comment te dire ...
Depuis quelques jours ou plutôt la soirée que j'avais passé avec Joshua, j'étais rarement à la maison voulant éviter Lloyd le plus possible et disons que le boulot était la meilleure excuse que j'avais à part quand je savais que de son côté il allait rentrer tard. Ce n'est pas réellement que je regrettais ce qu'il s'était passé car j'assumais pleinement mes actes mais plutôt que je ne savais pas le regarder dans les yeux et faire comme si rien n'avait eu lieu. Mais je pense que le pire dans tout cela est le faite que ce soit son meilleur ami et je ne veux pas être la personne qui va gâcher leur amitié. Que mon couple batte de l'aile était un fait certain mais que d'autres personnes que moi en souffre, je ne pouvais pas le cautionner. Et la dedans, j'étais bien loin de me douter que mon fiancé était aussi sur le point de m'avouer quelque chose, qu'il aimait encore son amie d'enfance et que moi je n'avais jamais été réellement dans son coeur, du moins pas de la manière dont je le pensais à une époque. Ce soir, je n'ai pas d'excuses pour rentrer plus tard vu que ma patronne m'a donné congé plus tôt et que je ne me vois pas errer dans les rues surtout à ce temps, la neige ayant fini par arriver dans la ville. Je me gare devant notre appartement et souffle un bon coup avant de monter les quelques marches me séparant de la porte d'entrée. C'était décidé, j'allais dire à Lloyd ce qu'il s'était passé mais sans dire de nom, il n'avait pas besoin de savoir après tout surtout que cela m'étonnerait que cela se reproduise de toute façon. Je passe la porte calmement, pose ma veste au porte manteau et m'avance vers la cuisine ou je l'entends parler. Les autres fois je n'aurais pas fait attention aux discussions qu'il avait avec Leenie, sa chienne mais la ce qu'il disait m'interpellait fortement! Je me cale donc dans l'encadrure de la porte et écoute chaque mots attentivement en fermant les yeux tout en me mordant la lèvre inférieure. C'est surement stupide après ce que j'ai fait mais Lloyd je l'ai aimé sincèrement et d'entendre ça me fait mal tout de même mais je ne veux pas pleurer devant lui, ho que non, hors de question que je passe pour la fiancée trahie, faible et tout ce qui s'en suit et encore moins alors que je ne suis pas toute blanche de mon côté bien que je doute que cela lui fasse mal de son côté ce que je compte lui apprendre. Je me décide enfin à faire mon apparition mais tout en faisant semblant que je n'ai rien entendu! Tiens ça sent bon ici, tu nous prépares quoi ? Une phrase bateau en entrée mais je n'allais pas non plus directement entrer dans le vif du sujet et lui non plus si j'avais bien compris qu'il allait aussi me parler de tout enfin c'est ce que je pensais vu ce qu'il venait d'avouer à son animal de compagnie.
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Dim 3 Déc - 13:57

Lloyd sursauta légèrement quand il entendit la voix de sa fiancée demander ce qu’elle préparait, il se retourna vers elle, elle avait probablement entendu la fin, quand il parlait de la perturbation qu’allait crée Averleen. Il n’avait pas donné tous les détails, ni en quoi tout allait changer. Il se retourna vers la demoiselle avec un petit sourire. Il n’allait pas trop bien et cela se voyait. Il n’imaginait pas non plus ce qu’Isabelle devait lui avouer en retour.

- Oiseau sans tête, ratatouille et langue d’oiseau. Je suppose que tu as entendu la fin de ma petite discussion. Je voulais te le dire, je veux tout t’expliquer... Parce que pour moi la vérité est la plus importante. Je ne l’ai pas dit lors de son arrivée parce que j’étais bouleversé... J’ai imaginé e pire y compris sa mort et j’ai mis tellement d’énergie à la détestée sans avoir pensé un seul instant que sa vie a pu être un enfer. C’était ma meilleure amie quand on était enfant, inséparable. Assied toi s’il te plait... Je vais tout t’expliquer.

Il s’écarta de Leenie et alla chercher la boisson préférée et se servit un verre de Scotch, il en avala une gorgée avant de s’asseoir et de regarder sa fiancée cherchant son courage. Il devait lui avouer et il fallait commencer par le début. Il regarda la cuisine, il avait encore un peu de temps avant de manger. Il tourna son regard vers Isabelle.

- Je suis né à quelques minutes d’écart d’Averleen, dans le même hôpital. Nos mères étaient dans la même chambre. Elles sont devenues de très bonnes amies. On s’est croisé tellement souvent qu’on était les meilleurs amis, toujours fourrés ensemble, se promettant des choses insensées, on s’est promis tellement de chose y compris ne jamais se laisser sans nouvelle l’un l’autre, et même un mariage, on était des enfants, on était naïf, innocent. J’étais amoureux d’elle, c’est vrai. On était, pas toujours seul, il y avait ses cousins qui formaient un petit groupe avec nous. Et puis un jour, Averleen a eu une sœur. C’était la prunelle de nos yeux à tous les deux, c’était comme ma sœur même si parfois elle m’excédait, elle était hyperactive. Sa maman allait souvent avec les deux filles en promenades dans les bois, parfois j’allais avec eux. Et puis un jour, où je n’étais pas là, Averleen est tombée dans un trou. Leur mère est allée la sortir et quand elles sont ressortie... plus de Camille. Elle avait disparu et alors avaient commencé une descente aux enfers. Plus tard, ils sont venus dire qu’elle avait retrouvée morte. Petit, nous n’avons pas su ce qui est arrivé mais quand j’ai repris l’enquête, j’ai eu le cœur retourné... Battue, violée, laissé dans un état ou elle n’aurait pu survivre... Et ce n’était pas un proche... parce qu’il y a eu d’autre fillette dans cet état... Ca fait aussi partie de ma douleur.

Plus il avançait, plus sa voix était devenue blanche, il avait besoin de reprendre un peu son souffle avant de continuer. Il regardait le fond de son verre quand il reprit.

- La mère d’Averleen n’a pas supporté la douleur, elle est tombée en dépression. Et elle a fini par se suicider. C’est Averleen qui l’a découverte. Elle n’avait que 10 ans. Son père n’a pas supporté toutes ses souffrances et la nuit qui a suivi l’enterrement, il est parti vivre ailleurs, sans un mot, sans laisser personne faire des adieux.

Il se stoppa, il avait du mal à parler. Elle savait le pourquoi du comment mais elle n’avait pas encore la suite. Mais il voulait se contenir avant de reprendre, ne pas éclater en sanglot comme un gamin alors que sa remuait pas mal de chose chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Jeu 7 Déc - 20:21

Comment te dire ...
Même si Lloyd essayait de sourire, je pouvais voir que ça n'allait pas ce qui confirmait en quelques sortes ce que j'avais entendu. Alors qu'il me dit ce qu'il prépare pour le souper, il poursuit ensuite en m'expliquant ce qu'il aurait du faire depuis longtemps et que je sais déjà à peu près vu ce que Joshua m'a dit mais je préfère ne pas le couper et écouter ce que lui doit me dire vu qu'il est tout de même le principal concerné avec moi et que dans tout les cas, les explications doivent de lui et non de son meilleur ami. Tout en l'écoutant, je me pose contre le comptoir de la cuisine les bras croisées sur ma poitrine n'émettant au départ aucune réaction. Par contre quand je le vois aller se servir un verre et pas n'importe lequel, bizarrement je sens que la tournure des choses va prendre une plus grand importance. Est ce que j'ai peur ? Un peu car je l'ai tout de même aimé et pas qu'un peu mais triste non je ne le suis pas réellement, c'est comme si je m'attendais à tout ça depuis des mois et même sans l'arrivée d'Averleen, disons qu'elle a été le déclencheur, celle qui a fait comprendre à mon " fiancé " ou il en était réellement et surtout l'admettre enfin. Un soupir s'échappe de mes lèvres mais je ne dis rien, voulant qu'il continue à me raconter tout ça et plus en détails cette fois-ci. Ce qu'il me dit la me fait réellement mal au coeur mais pas dans le sens ou cela me fait mal, non, dans le sens ou Averleen a du passé par des moments horribles et que dans un sens même si ça lui a fait mal à lui aussi, c'est elle qui en a le plus pâti dans toute cette histoire. Je dois avouer que même si j'aimais encore Lloyd, je ne pourrais pas lui en vouloir, bon pas non plus peut-être devenir son amie, du moins pas dans l'immédiat. Pensant qu'il avait terminé de parler, une seule question me vient à l'esprit et il faut que je lui pose même si je connais déjà la réponse, j'ai besoin de l'entendre de sa bouche, de vive voix.

Tu l'aimes encore n'est-ce-pas ?

Je dis cela sur un ton neutre sans aucune colère. A quoi cela servirait de toute façon et puis je n'étais pas toute blanche dans cette histoire mais je préférais qu'il sorte d'abord tout ce dont il avait besoin pour lui avouer que j'avais embrasser un autre autre mais lui dire que c'était son meilleur ami, ça, j'en étais totalement incapable ayant bien trop peur de ruiner leur amitié qui dure depuis tant d'années.

AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Jeu 14 Déc - 22:44

Il laissa un moment de vide quand elle demanda s’il l’aimait encore. Il ne savait pas lui-même s’il n’avait pas, enfin il le pensait qu’il ne savait pas, même si au fond de lui, bien caché, il était certain de ce qu’il ressentait. Il la regarda intensément avant de lui répondre, il devait lui dire toute la vérité, toute sa vérité.

- Je ne sais pas si je suis encore amoureuse d’elle ou si je suis amoureux du souvenir d’une petite fille dont le départ m’a complétement brisé. J’ignore ou j’en suis face aux sentiments actuels par rapport à elle. C’était la fin de ce que je tentais de te raconter, mais avant d’en arriver là. Il y a encore des étapes...

Il laissa de nouveau un petit vide. Il allait devoir expliquer sa descente aux enfers, il n’avait pas envie d’en parler réellement mais il devrait le faire, il devrait être honnête, avec elle, avec lui. Et elle devait connaître tous les détails pour savoir pourquoi il en arriverait à rompre. Il se prit une nouvelle gorgée et regarda la jeune femme avant de se lancer de nouveau dans l’histoire, de continuer la suite.

- On avait été à l’enterrement de sa mère. Et puis quelques jours après, on devait aller la chercher pour aller à l’école. Je me souviens avoir attendu dans la voiture que maman revienne avec Averleen. Elle est revenue seule, elle m’a dit qu’elle était malade et qu’elle reviendrait plus tard. Je crois qu’elle a réellement cru que son père allait revenir et peut-être que ça passerait inaperçu. Je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais pas aller la voir, j’avais toujours été la voir quand elle était malade, même si c’était contagieux, même avec la varicelle... Et puis, j’ai commencé à m’énerver parce que j’avais l’impression qu’on me cachait des choses, à juste titre... Et ils ont fini par me dire. J’y croyais pas, j’ai questionné tout le monde, j’ai demandé s’ils l’avaient vu, si elle avait dit quelque chose ou son papa mais il était parti dans la nuit, avec très peu d’affaire. Et après avoir interrogé tout Fadden, je me suis juré de ne pas partir plus que nécessaire, de résoudre le meurtre de sa sœur, de la retrouver et de ne plus parler à personne. Et je l’ai fait, jusqu’à ce que Josh’ me sorte de mon silence. Il est devenu l’un de mes rares amis et je l’ai attendue pendant des années, ignorant toutes les filles qui s’approchaient de moi. Et puis est venu la fac, les histoires dont on ne pouvait se passer quelque part... Alors j’ai tenté mais ce n’était pas Averleen, j’ai tenté une autre, toujours pas... Alors j’ai mis toute mon énergie à la détester pour le mal qu’elle m’avait fait. Et c’est là que j’ai rencontré mon premier garçon mais de nouveau, il y avait un grand trou.

Il se laissa alors de nouveau quelques minutes pour se reprendre, buvant son verre. Il regarda le fond, sa voix était basse, lourde, empreinte d’une certaine douleur, de celle de son passé, celui qu’il se décidait enfin à révéler dans sa totalité. Il n’avait jamais dit pourquoi il était aussi instable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Jeu 14 Déc - 23:20

Comment te dire ...
Je ne savais pas si c'était une bonne idée mais je devais lui poser la question, je devais savoir s'il aimait toujours Averleen et même si sa réponse était floue, elle était claire pour moi! Oui il l'aimait encore et je ne pouvais pas le blâmer. Elle avait été son premier amour après tout et moi j'avais été la un peu de passage même si ce passage avait duré longtemps. Bizarrement je sentais que cette conversation allait signé la fin de notre couple et de toute façon s'il ne l'avait pas fait j'aurais du le faire vu ce qu'il s'était passé avec Joshua. Malgré tout je ne dis rien et le laisse continuer à m'expliquer son histoire. C'est triste quand même qu'il ait fallu qu'on en vienne à parler de ce qui le bloque maintenant et non au début de notre histoire bien que je ne pense pas que cela aurait changé grand chose. Par contre quand il me parle d'une aventure avec un garçon, je ne peux m'empêcher d'hausser un sourcil et de le regarder. Un garçon ? Qui ça? En lui demandant ça j'espérais juste qu'il ne me dise pas Joshua, ho non pitié ou je me sentirais bien trop mal, déjà que je l'étais avec ce qu'il s'était passé. Disons que ça rajouterait une touche assez bizarre à cette histoire qui l'était déjà avec lui. Car dans le fond qu'il ait eu une aventure avec un mec je m'en fous royalement, je ne suis pas homophobe, loin de la même. Je le regarde se plonger dans son verre et je sens bien que tout ça n'est pas facile pour lui et j'ai bien envie de lui faciliter la tâche mais je ne sais pas comment m'y prendre. Je m'avance alors vers lui et pose une main sur son épaule avec compassion. Lloyd tu peux continuer, ne t'en fais pas, je sais que le "nous deux " n'est plus d'actualité. Il aurait fallu que je sois aveugle pour ne pas le voir enfin je l'étais avant c'est sur mais depuis quelques temps je sentais la fin et je me suis rendue compte que moi aussi, de mon côté une autre personne occupait mes pensées malgré qu'il soit son meilleur ami.
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Mar 26 Déc - 22:04

Isabelle se montra curieuse sur le garçon, il pinça les lèvres, n’avait-elle jamais remarqué qu’il était parfois un peu trop proche des hommes ? Il hocha la tête comme pour dire oui. Il lui devait toute la vérité.

- Tu l’as connu, c’était mon colocataire... on est resté amis après. Ce ne fut qu’un début d’une lignée semblable aux filles. Mais je pensais que tu savais que j’étais bisexuel. Mais ce n’était pas tant là, ou je voulais venir.

Il avait du mal à arriver à la fin de l’histoire. Il comprenait les questions de sa fiancée et pourtant le fait qu’elle dise que le nous deux n’est plus d’actualité lui fit l’effet d’une gifle. Il prit une nouvelle gorgée de son verre avant de se décider à reprendre. Il prit une profonde inspiration.

- Je... je suis désolée Isabelle... Mon histoire est aussi difficile pour moi. J’ai vraiment eu envie de croire à notre histoire. J’ai enchainé les histoires sans vouloir m’apercevoir que je n’avais pas terminé ma toute première histoire. J’ignore réellement ou j’en suis avec Averleen. Et puis toi, tu es arrivée, un rayon de soleil têtu, qui s’accrochait à moi et qui me plaisait sincèrement. J’ai toujours eu une profonde affection pour toi et malgré mes blessures passées j’ai voulu tenter quelque chose. Réellement une histoire, même si j’ai eu peur quand il fut temps de rentrer ici. J’ai craint que tu n’aies pas ta place, qu’on te parle d’Averleen même si l’histoire était ancienne, je voulais l’oublier, elle faisait partie de mon passé et toi tu étais mon présent. Et je sais que je n’ai jamais été le petit ami idéal et je n’avais pas envie qu’on te parle d’elle et que cela te fasse fuir même si j’ai été con, il en aurait fallu plus que ça. Pourtant tu es venue, tu t’es accroché. Et puis tu as voulu qu’on vive ensemble et je ne savais plus ou j’en étais, entre cette peur qui me tiraillait les entrailles que tu me quittes et cette horrible impression de trahir une promesse. Et pourtant, j’ai tout fait pour que tu me quittes... C’était débile de ma part mais je ne savais pas comment agir. En réalité, je n’ai pas su suite au départ d’Averleen, ça avait brisé quelque chose en moi. Mais tu t’es accroché malgré tout. Je ne sais pas à quel moment c’est devenu une habitude pour moi, quand cette angoisse à laisser place à cette sorte de routine. Je sais juste que j’ai encore beaucoup d’affection pour toi mais pas celle que j’avais au début. Je suis sincèrement désolé, j’aurais tant voulu encore t’aimer. Mais je te dois la réalité, par respect pour toi, pour notre histoire....

Il se mordit l’intérieur de la lèvre, cherchant les mots qu’il n’arrivait pas à dire, cherchant de l’aide de sa part, il chercha ses yeux et alla prendre sa main, comme pour lui demander de l’aide. Il voulait au moins qu’elle comprenne son attitude envers elle, celle qu’il avait toujours eu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Of Love :: Les RPs Dépassés-
Sauter vers: