AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Fin d'une longue journée.

 :: Les RPs Dépassés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Ven 3 Nov - 22:12

Aujourd’hui, Lloyd venait de découvrir sa nouvelle co-équipière. Et la journée avait été éprouvante pour lui, entre son arrivé, parler du meurtre horrible de Camille avec elle, la serrer dans ses bras pour la réconforter et puis ensuite aller enquêter sans vraiment trop savoir que lui dire. A part que le fait qu’il travaille sur le dossier n’était pas une affaire secrète. Tout le monde le savait ici et même son chef avait abandonné l’idée de le réprimander. Il était rentré assez fatigué, surtout émotionnellement. Il savait qu’Isabelle rentrait tard, alors il va rapidement préparer une sauce bolognaise maison et il n’y avait qu’à cuire des pâtes. Simple, efficaces et Isabelle serait probablement contente de ne pas avoir à faire grand-chose, il voulait même bien s’occuper de finir la cuisine.

La sauce bouillonnait tranquillement dans son coin, Lloyd avait décidé de s’installer dans le divan pour se reposer un peu et surtout tenter de penser un peu. Il s’était à peine allongée que sa chienne était venue réclamer sa place auprès de lui, elle avait passé sa tête en dessous d’une de ses jambes pour demander si elle pouvait monter, le lieutenant n’avait su résister et avait tapoté son ventre marquant ainsi l’autorisation, l’énorme bête avait donc passé le reste de son corps par-dessous la jambe, avant d’aller coucher une partie sur l’autre, ses pattes avant de chaque côté des hanches de Lloyd sa tête sur son torse et l’autre partie de son corps en dessus de l’autre jambe de son maître. Une position assez habituelle et l’homme s’y était fait, il avait même trouvé la position pour se mettre bien et ne pas trop se faire écraser. Il savait bien qu’Isabelle préférait qu’il reste à terre mais il avait du mal à refuser quelque chose à sa Leenie surtout après une journée pareille.

Il entendit la porte d’entrée claquer et reconnu rapidement les pas de sa belle, il n’eut pas à se lever pour la voir, de toute façon, il n’aurait pas trop su. Il caressa la tête de son animal qui prenait une tête de chien malheureux et lui un air demi-coupable. C’était scénario tellement joué.

- Bonjour. J’espère que ta journée ne fut pas trop fatigante. Je me suis dit que tu serais contente si tu n’avais pas à faire le repas. J’ai fait une sauce bolognaise maison. Ca te va ?

Il n’avait jamais donné de surnom à Isabelle, oui parfois il l’avait appelé Isa, comme probablement tout le monde l’avait fait un jour mais pas beaucoup plus. Il n’avait pas non plus l’habitude de l’accueillir en sautillant tout heureux mais il avait régulièrement de petite attention comme celle-là, parfois c’était lui laisser préparer un déjeuner, son repas de midi, un petit truc à grignoté, lui faire couler un bain. Il n’était pas trop avare en cadeau même s’il ne la couvrait pas. Il offrait peu de bouquet de fleur mais bien des fleurs en pot, des chocolats, il lui était arrivé d’offrir des bijoux mais pas de bague. Il n’était pas non plus le genre d’homme qui ne faisait pas tâches ménagères même si parfois, il avait passé sa journée à courir après des bandits. Il n’était jamais contre donner un coup de main. Et il lui proposait toujours de venir faire les courses avec lui. Il l’excluait rarement de ses sorties sauf une : Son footing matinal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 4 Nov - 17:50
Comme souvent j'avais eu une journée assez chargée au boulot et j'étais claquée mais bon j'avais l'habitude à force et je prenais sur moi simplement pour ne pas tirer une tête de six pieds de long en rentrant. Je n'avais pas envie que Lloyd ait quelque chose à redire déjà que cela n'avait pas été facile d'en arriver à ce stade dans notre relation.
C'est donc après un peu moins d'une heure de route que j'arrivais enfin chez nous ou je sentis directement une odeur de sauce ce qui me fit sourire légèrement. Autant il n'était pas démonstratif en mots, autant il avait tout de même de petites attention.
Alors que j'entre dans le salon, je le vois assis dans le divan avec sa chienne affalée sur lui, en tant normal j'aurais réagis mais la je n'en ai même pas la force et je laisse faire en me disant que je passerais l'aspirateur sur le divan demain vu que j'ai congé et que je devrais tout de même faire le ménage.

- Ho tu sais pas pire qu'une autre journée! Et très bonne idée en plus j'adore ta sauce!

Si certaines personnes nous voyaient quand nous sommes à deux, ils auraient pu croire à deux colocataires et non à un couple vu que je n'allais pas vers lui l'embrasser pour lui dire bonjour mais ce n'était pas toujours comme ça non plus, c'est juste que la je savais que si j'allais vers lui c'est la langue de sa chienne que j'allais retrouver sur mon visage et même si j'adore les animaux, ce n'est pas à ce point! Après m'être débarrassée, je m'en vais dans la cuisine et ne peut m'empêcher de goûter sa sauce, j'attrape ensuite une casserole et mets de l'eau chauffée pour les pâtes! Pendant que tout se suit dans la cuisine, je me permet de me servir un verre de vin et me pose contre le plan de travail l'observant un moment avant de poser la question qui me brûle les lèvres.

- Comment est ce que cela s'est passé avec ton nouveau co-équipier ?
Je ne me doutais pas du toute à ce moment la qu'il s'agissait d'une femme et encore moins de son amie et amour d'enfance ... Si seulement j'avais su ça je me serais mise sur mes gardes mais dans l'autre sens, nous étions fiancés alors pourquoi est ce que j'aurais eu à m'en faire! La vie est parfois mal faite pour uns et bien faites pour d'autres, à croire que tout le monde ne peut pas être heureux en même temps sur cette terre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Dim 5 Nov - 16:24

Il remarqua le manque de réaction de sa fiancée. Elle aussi semblait avoir eu une journée compliquée, il regarda sa chienne alors qu’elle ajoutait que c’était une bonne idée et qu’elle adorait sa sauce. Il sourit et d’un geste de la main, il demanda à son animal de libéré la place après lui avoir fait une dernière gratouille. Il passerait un coup d’aspirateur tantôt, il se leva pour aller la rejoindre alors qu’elle préparait l’eau. Il fit une petite moue alors qu’elle se servait un verre de vin. Il s’avança vers elle avait l’idée de lui faire un massage pour la détendre un peu quand elle posa la question du co-équipier. Il pinça les lèvres pris une grande inspiration avant de répondre.

- C’était Averleen... Ma meilleure amie jusqu’à ce qu’elle disparaisse il y a 20 ans. Je ne sais toujours pas comment réagir.

Il avait été le plus franc possible avec elle. Il alla jusqu’à la femme avec qui il vivait pour doucement le masser les épaules, même si elle était débout. Il était un peu plus grand qu’elle. Il voyait bien qu’elle était fatiguée et les trajets entre les deux villes ne l’aidaient pas. Il se sentait un peu coupable d’avoir été égoïste en ne lui laissant pas de place dans sa vie au début de leur relation. Il n’avait pas envie de s’attarder sur celle qui était sa nouvelle co-équipière.

- J’ai entendu dire qu’un poste de juriste allait se libérer en ville. Cela te soulagerait des trajets. Je vois bien que ce n’est pas facile pour toi et la route ne doit pas t’aider. Enfin, si cela te va. On pourrait aussi en profiter pour passer plus de temps ensemble. Je pourrais t’apprendre à faire ma sauce bolognaise...

Il lui arrivait parfois d’avoir des petites attentions du genre avec elle. Il voyait qu’elle faisait des efforts pour se montrer toujours sous son meilleur jour alors que ce n’était pas son cas et il s’en sentait surtout coupable et encore plus aujourd’hui. Elle venait de rentrer et elle s’occupait déjà du repas. Il stoppa son massage pour déposer un baiser à l’arrière de sa tête avec tendresse. Cela n’était pas spécialement une marque de démonstration amoureuse juste d’une affection particulière. Il pinça ses lèvres, recommençant son massage.

- Je sais bien que je ne suis pas démonstratif. Plutôt du genre à râler. Que je t’ai imposée cet énorme chiot trouvée. Je ne te mérite pas Isabelle.

Il s’excusait parfois, surtout quand il se mettait à avoir des doutes, se remettant en questions. Comme en cet instant. Il était clair que le fait qu’Averleen soit sa co-équipiaire semblait le bouleverser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Nov - 19:56

Fin d'une longue journée
C'était assez rare quand je prenais un verre de vin en rentrant mais la j'en avais besoin, j'avais envie de me relaxer et puis vu que je ne bossais pas demain, je pouvais aussi me le permettre! Alors que j'étais appuyée contre le comptoir, je pose la question à Lloyd, celle dont je redoutais vu qu'il était totalement contre avoir un nouveau co-équipier. J'écoute alors sa réponse et je reste quelques secondes sans voix pour vite me reprendre.

Et bien tu devrais être heureux de la retrouver après autant d'années.

Bien entendu en disant cela, je n'ai aucune idée de ce qu'ils s'étaient promis étant plus jeunes et encore moins que c'était quasi toujours d'actualité! D'ailleurs comment j'aurais pu le savoir. Mon regard se pose sur lui quand il vient vers moi et me masse les épaules ce que j'apprécie vraiment et un petit rictus arrive sur mes lèvres. Même si elles ne sont pas fréquentes, j'aime réellement quand il a ce genre d'attention avec moi et j'en profite alors! Par contre ce qui suit m'étonne au plus haut point, j'hausse même les sourcils! Est ce qu'il est vraiment occupé de me dire ça ? Dans un couple, ce serait presque normal mais avec Lloyd non et je ne sais pas trop comment le prendre car je ne veux pas m'emballer pour rien.

Et bien je peux toujours postuler mais ce n'est pas certaine j'obtienne la place, elle est sûrement déjà convoitée par un tas de personne! Et je ne demanderai pas mieux que de passer plus de temps avec toi tu le sais ...

Il faut avouer que depuis un certain temps nos relations s'arrêtent à se voir après le boulot, manger ensemble, regarder un peu la télé et aller dormir, à croire que nous sommes un couple de 60 ans mais bon je m'en contente pour le moment et tout ça car je l'aime et que j'ai peur de le brusquer et après de le perdre comme ça a déjà failli dans le passé.
A sa phrase, je me tourne pour lui faire face et dépose une main sur sa joue avec un petit sourire pour le rassurer.

Ne dis pas ça Lloyd, tu es comme tu es et je t'accepte avec tout ce qui fait que tu es toi! Je sais que tu ... ... Enfin que tu n'es pas comme ça et je l'accepte.

Bien entendu que j'avais un manque d'affection mais si je lui en demandais plus, je sais qu'il partirai et j'étais bien heureuse d'en être arrivée au stade de fiancés même si je ne savais pas du tout si un jour on arriverait à plus! Certains de mes amis de la fac avec qui j'ai encore quelques contacts téléphoniques m'ont déjà demandé comment je supportais tout ça mais ils ne comprennent pas que je l'aime et que je serais prête à tout pour lui.

Après le souper, tu as envie de faire quelque chose ou tu préfères te poser devant la télévision ?

Je préfère changer de sujet, je n'ai pas envie de m'engueuler avec lui car si on continue sur ce chemin, à un moment je dirais ce que je ressens réellement et la ce sera mauvais ...
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Dim 5 Nov - 23:26

Il fut attentif à sa réaction quand il déclara que c’était Averleen. Elle était un peu choquée mais elle ne sembla pas s’en faire plus. Elle déclara simplement qu’il devrait être heureux après autant d’année. Il baissa la tête, il n’en était pas certain. Il se pinça les lèvres un instant avant de répondre.

- D’un côté oui, je sais qu’elle est toujours vivante mais de l’autre, je lui en veux un peu parce qu’elle ne m’a pas donné de nouvelles pendant tant d’année alors qu’elle savait parfaitement qu’au pire elle pouvait joindre mes parents. Et que c’est aussi en partie à cause d’elle que j’ai du mal à m’accrocher aux autres. Parce que j’ai tous peur qu’ils partent comme elle. Elle comptait tellement pour moi.

C’était une première partie de l’explication de l’attitude de Lloyd par rapport à tout un ensemble de chose. Même si ce n’était pas la plus importante parce qu’il ne disait pas à quel point elle avait compté. Il ne voulait pas blesser sa fiancée inutilement. Ce n’était pas non plus le moment d’avoir ce genre de conversation avec elle. Il se sentait bien trop fatigué pour une quelconque discussion qui n’avait pas d’intérêt. Elle ne semblait pas convaincue d’avoir le poste à la ville. Il tira un petit sourire, il semblait un peu déçu ? Non pas tellement, juste comme s’il avait espéré qu’elle saute sur l’occasion.

- C’est pour toi, si tu n’as pas envie je comprendrais. Mais je vois bien que tu es fatigué et tu fais des efforts pour sourire. Et puis, tu es en couple avec Lloyd Watkins, le fils des commerçants les plus appréciés du coin. J’suis sûr que tu as plus de chance qu’une série d’inconnu qui ne sont jamais venu par ici. Et puis, tout le monde par ici connait ta ténacité, c’est un très bon point ça.

Il avait tenté une demi-blague sur son caractère et son problème à l’attachement. Même si ce n’était pas faut, il n’y avait pas beaucoup de monde dans le domaine de la justice qui ne connaissait pas Lloyd et Isabelle et surtout leur histoire sans même avoir vu la jeune femme. Il en oublierait le nombre de conversation au détour du palais qu’il avait eu avec Alex, son co-équipier défunt.

Elle lui demanda de ne pas dire qu’il ne la méritait pas alors qu’elle disait encore qu’elle l’acceptait comme il était.

- Je sais bien que je suis peu démonstratif, que je t’ai pas rendu la vie facile tous les jours en disant que je voulais faire demi-tour, reculer d’un pas. Et je ne suis certainement pas le seul à le penser. Même Josh des fois il me taperait bien je crois... Il t’aime bien lui aussi tu es une femme courageuse qui sait ce qu’elle veut.

Il tenta un petit sourire, se décidant à la prendre dans ses bras alors qu’elle demandait ce qu’ils voulaient faire ce soir.

- J’ai pas envie de la télé, j’ai envie qu’on fasse comme au début, qu’on se tape sous la couette, qu’on se raconte nos histoires...

Il en était presque trop tendre mais il avait envie de se blottir contre quelqu’un, de se cacher comme s’il était un enfant, juste d’oublier sa journée, ces derniers mois... et si c’était possible les vingt dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Nov - 0:59

Fin d'une longue journée
J'écoute attentivement ce qu'il me dit à propos de son amie Averleen, je dois avouer que je le comprends mais dans l'autre sens je me dis qu'il ne devrait pas lui jeter la pierre de suite, elle avait peut-être ses raisons pour ne pas l'avoir contacter et puis les années passent tellement vite.

Tu sais, je ne la connais pas mais elle avait peut-être des raisons! Je pense que si elle a autant compter pour toi, tu devrais au moins lui laisser le bénéfice du doute et lui demander clairement pourquoi est ce qu'elle ne t'a pas donné de nouvelles pendant tout ce temps!

Tout ce qui m'importait dans cette histoire était le bien être de Lloyd et puis j'espère intérieurement que le faite de mettre les points sur les I avec elle va le faire changer et qu'il ait moins peur que tout ceux autour de lui partent même s'il en a la preuve avec moi et Joshua vu qu'on ne l'a jamais abandonné et qu'on ne le fera jamais. Joshua est son meilleur ami et je l'aime donc il n'y a pas de raisons.  

Par rapport à l'offre d'emploi, j'allais tout de même essayer car il est vrai que les trajets m'épuisent mais dans l'autre sens, j'y suis habituée maintenant et puis ce n'est pas comme si on avait des enfants ou qu'on avait l'intention d'en avoir car même si j'en veux, Lloyd lui est loin de cet avis et je n'ai pas envie de le forcer même si je vois les années défilées devant moi ce qui n'est pas toujours facile. Comme quoi l'amour peut nous faire faire beaucoup de concessions. Je lui souris simplement et soupire ensuite! Cela se voyait donc tant que je me forçais à certains moments, je pensais pourtant bien caché mes ressentiments.

C'est pas que je me force c'est juste que ... Enfin soit je vais postuler et on verra!

N'ayant aucune envie de parler plus de ça, je préfére clore le sujet! Je reprends mon verre de vin et en boit une autre gorgée pour le poser à nouveau sur le plan de travail tout en demandant à mon fiancé ce qu'il voulait faire ce soir et je dois avouer que sa réponse m'a étonné et pas qu'un peu! Cela devait faire je ne sais même plus combien de temps que nous n'avions pas eu ce genre d'échange. Mon regard se pose sur lui, je le regarde quelques secondes sans rien dire pour me reprendre à nouveau! Il faut dire que ce soir n'était pas comme les autres et cela me perturbait assez.

Ce sera avec plaisir que je passerais la soirée avec toi et puis ça fait tellement longtemps que cela ne nous est pas arrivé et je vais même faire une exception, si tu souhaites que ta chienne soit avec nous, elle peut! De toute façon demain je dois faire le ménage alors autant qu'elle en profite.

Dés qu'il essayait de me faire plaisir ou que je voyais un peu sentiments en lui, il fallait que je lui fasse plaisir en retour! C'est ma façon à moi de le remercier d'être la à mes côtés! S'il savait toutes les fois ou j'ai cru le perdre, ou j'ai eu peur, ou j'ai pleuré mais non ça c'est hors de question qu'il soit au courant, malgré tout j'ai ma fierté.
L'eau des pâtes commence à bouillonner donc j'attrape le paquet et les mets dans l'eau pour ensuite regarder l'horloge.

Le repas devrait être prêt d'ici dix minutes.  
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Mar 7 Nov - 15:38

Il sourit alors qu’elle lui disait de lui laisser le bénéfice du doute et lui demander pourquoi elle avait agis ainsi. C’était bien ce qu’il avait fait et la réponse lui avait étrangement fait mal parce qu’Averleen avait douté de lui. Mais il ne voulait pas le dire à Isabelle, de peur de créé quelque chose qui n’aurait pas lieu d’exister chez sa fiancé. Il lui fit un petit sourire tendre.

- C’est ce que j’ai fait mais je t’avoue que sa réponse ne m’a pas vraiment convaincu. Je n’arrive pas à comprendre totalement ses raisons. J’ai presque l’impression qu’elle me cache quelque chose.

Isabelle cachait ses sentiments et pour n’importe qui, cela ne se serait pas vu mais Lloyd connaissait bien Isabelle, était un fin observateur, avait un meilleur ami qui parlait régulièrement au couple, il ne pouvait donc pas passer à côté de la fatigue évidente qu’elle ressentait face au trajet, à l’éloignement. Rien que ce soir, il avait bien constaté qu’elle n’avait pas la force de demander au chien de descendre, elle avait même été se boire un verre de vin. Ce n’était pas une pratique courante pour la jeune femme, même si cela lui arrive de temps en temps. Et puis, il y avait son teint un peu blanc qui donnait de léger indice à son petit ami. Elle tenta de commencer une phrase mais le terminant pas en décidant qu’elle allait postuler et voir ce que cela donnerais. Il devina qu’elle n’avait pas envie d’en parler plus amplement. Il pouvait comprendre.

Il vit bien qu’Isabelle était surprise de sa réponse. Il se sentait encore un bien plus mauvais petit ami qu’il le pensait. Si elle était si surprise qu’il propose un moment de tendresse comme cela devait se faire entre couple, c’est qu’il n’était pas du genre à le faire souvent. Il savait bien qu’il n’était pas démonstratif mais il n’avait jamais imaginé que ce serait à ce point-là. Elle ne lui répondit pas tout de suite, laissant un petit moment avant d’ajouter que son chien pourrait venir dans le lit avec eux, c’était assez exceptionnel comme proposition. Il sourit et déposa un baiser sur l’arête du nez de la jeune femme

- Avec plaisir, même si je ne sais pas si elle restera toute la nuit. Je ne suis pas sûr de me voir faire certaines choses avec toi alors qu’elle nous regarde... Et je t’aiderais demain matin. Avant de partir, je regarderais ce que je peux faire pour t’aider sans te réveiller. Ou sinon je le ferais en rentrant. Profite en pour te reposer, c’est aussi ton jour de congé... Cela ne veut pas dire ton jour de ménage.

Il avait toujours tenu à ce qu’elle ne fasse pas tout dans la maison et que son jour de congé ne soit pas le jour où elle est de service dans la maison. Ses parents l’avaient toujours éduqué sur le principe que quand tu habites avec quelqu’un, tu participes, il avait toujours vu son père aider sa mère pour la vaisselle, un coup de balai, le repas et même le linge. Et en dehors de son éducation, on ne pouvait pas dire que Lloyd était du genre bordélique et paresseux, c’était presque le contraire. Il la regarda mettre les pâtes dans l’eau et la lâcha quelques instants pour aller remuer la sauce avant d’aller de nouveau la serrer dans ses bras et même comble de l’exceptionnel : Il déposa ses lèvres sur les siennes cherchant un baiser.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Mar 7 Nov - 20:49

Fin d'une longue journée
Alors que les pâtes sont occupées de cuire, je reste près de la cuisinière pour les mélanger de temps à autres qu'elles ne collent pas et j'écoute en même temps Lloyd me répondre par rapport à Averleen! A vrai dire je ne sais pas trop quoi lui dire vu que je ne la connais pas et qu'avant aujourd'hui je n'ai pas entendu parler d'elle.

Laisse lui du temps! Tu sais toute vérité se sait un jour ou l'autre!

Jolie phrase que je viens de dire la et pourtant tellement véridique et le pire je vais en faire les frais dans peu de temps et ça je suis loin de m'en douter!
Bizarrement mon fiancé est plus avenant ce soir et même si je ne sais pas ce qui le pousse à être de cette façon, je ne vais pas poser la question et juste en profiter! Il est vrai qu'avec nos boulots respectifs, nous n'avons pas énormément de temps à deux mais en plus de cela, le peu de temps qu'il nous reste et bien nous sommes souvent fatigués et irrités par ce qu'on a vécu de la journée! J'essaye tant bien que mal de ne pas ramener les problèmes du boulot à maison mais ce n'est pas toujours facile et je sais que de son côté non plus, à part peut-être qu'il est plus expressif que je ne le suis! Ce n'est pas que je n'ai pas envie de l'être mais je préfère faire tout pour sauvegarder ce que l'on a construit jusqu'ici et non sans embûches, il faut l'admettre.

Quand il m'a parlé de passer une soirée ensemble, je n'avais pas du tout saisi qu'il parlait de moment intimes! Ce n'est qu'à sa réponse que cela me fit tilt et je me sens d'un coup un peu conne d'avoir dit que sa chienne pouvait nous accompagner!

Ho je ... Oui en effet ce serait spécial qu'elle observe.


Dis-je légèrement gênée, chose que je ne devrais plus être après autant d'années de relations mais je n'y peux rien! C'est presque à croire que je ne suis pas encore totalement à l'aise, enfin pas au niveau sexuel, c'est autre chose mais quoi, je ne sais pas, je n'arrive pas à mettre la main dessus.

Ne t'en fais pas pour le ménage! Cela ne me dérange pas et puis cela m'occupera de toute façon!

C'est malheureux à dire mais je n'avais pas réellement d'amies ici à part Zola et encore on s'était connue grâce au faite que je l'avais soutenue dans son affaire par rapport au meurtre de son mari. Pourtant j'essayais de faire bonne figure, de me socialiser mais non ça ne collait pas! Le seul ami que j'ai ici, c'est Joshua et encore au départ il est le meilleur ami de mon mari et non le mien. Je me désespère vraiment à force.
Mais alors que je veux aller remuer les pâtes, voilà que Lloyd vient vers moi et m'embrasse ce qui me surprend légèrement! Je réponds à son baiser osant glisser mes bras autour de son cou simplement! Cela m'avait tellement manqué un moment comme ça avec lui, j'aimerais qu'il y en ait plus souvent, que l'on soit plus proche mais qui sait cela va peut-être enfin arrivé, du moins c'est ce que j'ai envie de croire pour le moment! Je décolle doucement mes lèvres des siennes et pose mon regard dans le sien.

Tu me manques tu sais ...
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Ven 10 Nov - 23:20

Il sourit alors qu’Isabelle lui conseillait de se laisser du temps parce que la vérité se saura un jour ou un autre. Il hocha la tête, elle n’avait pas trop tort. Il savait qu’il devrait lui raconter un jour. Mais il ne voulait pas lui dire trop rapidement, pour qu’elle ne risque pas de le prendre comme une menace. Mais que ce soit plus une explication sur leur couple qu’autre chose, évidemment Lloyd se voilà la face, son retour risquait bien de compromettre le mariage et pas qu’un peu.

Lloyd prenait conscience qu’il menait parfois la vie bien dure à Isabelle et il le savait, pas depuis le début de leur relation mais depuis qu’elle était venue habiter avec lui. Il ne lui avait pas laissé beaucoup de place dans sa vie et avec l’arrivée d’Averleen, il voulait en laisser plus à Isabelle, comme pour se prouver qu’il n’était plus amoureux de son amie d’enfance, un beau cas de déni. Il n’était pas encore prêt à admettre qu’il n’avait jamais réellement oublié la petite fille, ne fusse que pour lui.

Le lieutenant fut un peu amusé de la voir gêné alors qu’il venait d’indiquer qu’il ne comptait pas jouer à la bonne sœur dans le lit, enfin dans son cas au frère. Bien que cela fasse un moment qu’il ne s’était pas touché, entre son humeur de chien, son boulot, le sien... enfin ce n’était que des prétextes pour ça. Il serait encore capable de dire à sa petite amie enfin fiancée qu’elle ne venait pas trop le chercher non plus. Alors qu’il devait l’avouer, il avait sciemment ignoré quelques détails indiquant qu’elle n’aurait pas été contre. Enfin pas toujours mais parfois. C’était assez mignon parce qu’il la voyait paraître gênée alors qu’après 8 ans de relation, c’était plutôt étonnant. Il caressa doucement sa joue lorsqu’elle disait de ne pas s’en faire pour le ménage.

- J’ai envie que tu puisses profiter pour sortir, si tu veux faire quelques choses, tu peux aller aider mes parents aux magasins, ils seront ravi et tu verras un peu de monde. C’est une parfaite occasion. Je sais bien qu’en tant que juriste ce n’est pas conseillé mais je vois bien que tu es un peu seule ici. Ou alors tu me caches des amies...

Il avait lancé ça sur le ton de la blague, il voyait bien qu’Isabelle ne sortait pas beaucoup, elle connaissait quelques personnes, surtout parce qu’il lui proposait de venir avec lui. Il se disait quelques fois qu’elle avait tout abandonné pour venir à Fadden Hills avec lui mais il n’avait pas non plus envie de partir de sa ville natale et étrangement, encore moins maintenant.

Lorsqu’elle répondit à son baiser, il passa ses mains le longue des hanches de la demoiselle pour aller se fermer dans le creux de son dos, continuant encore un peu le baiser jusqu’à cette dernière rompe pour une étrange déclaration. Il n’était pas certain de savoir que répondre mais il avait l’impression que le retour serait apprécié.

- Je vais faire en sorte de ne plus te manquer... parce que tu m’as manquée aussi.

Il voulait vraiment imaginer que son éloignement était terminer et que ses retrouvailles avec la demoiselle pourraient changer beaucoup de chose dans sa relation mais il ignorait à quel point et surtout dans quel sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 11 Nov - 16:32

Fin d'une longue journée
Le retour d'Averleen a un impact sur Lloyd et je le remarque bien mais je n'arrive pas encore à dire lequel! Enfin je sais maintenant qu'elle est la cause de son manque d'engagement mais est ce que le faite de la revoir va améliorer la chose ou l'empirer, je n'en sais rien du tout! Mais en tout cas, ce soir il fait preuve de beaucoup d'attention envers moi et je ne peux pas dire que cela me déplaît. Néanmoins j'espère que quand il sera prêt, il m'en dira plus à son sujet car je suis tout de même curieuse et puis j'aimerais la rencontrer un jour si elle a tellement compter pour lui.

Alors qu'il me parle de rapprochement sous la couette, je n'ai pas de suite compris et du coup je me sens conne! C'est vrai aussi que cela fait longtemps que nous n'avons rien fait et je pense en avoir pris l'habitude simplement. Mais je ne suis pas contre passer un bon moment avec lui, je pense que cela ne peut que nous faire du bien! Mais bon sang, pourquoi est ce que je suis encore gênée après autant de temps de relation, c'est étrange et même moi la dessus je ne me comprends pas ! Pourtant avec Lloyd, j'ai eu quelques relations et je n'ai jamais ressenti cette gêne! Peut-être que c'est du au faite que notre relation est spéciale dans le sens ou elle a été compliquée à partir du moment ou je suis venu le rejoindre dans sa ville natale sans son accord! Quand j'y repense maintenant, je ne sais pas si j'aurais fait le même choix! C'est malheureux de penser comme ça, mais j'avoue être perdue ces derniers temps et ce qui se passe ce soir me perturbe encore plus.

Alors qu'il me parle de mon temps, je souris et hoche positivement la tête. Il n'a pas tort, cela me ferait du bien de sortir de la maison mais bon le seul ami que j'ai est Joshua et je vois Zola de temps en temps et ils sont pris par leur boulot tout les deux demain si je ne me trompe pas.

Hm je ne vais pas les déranger ? Tu es sur ?

Il était assez rare que je passe du temps avec les parents de Lloyd lorsqu'il n'était pas la et puis à vrai dire je ne savais pas ce qu'ils pensaient de moi ou de notre relation! Bien entendu devant moi, ils ont toujours été très charmants mais Lloyd ne m'a jamais dit ce qu'ils pensaient, ce qu'ils lui avaient dit!

J'aimerais t'en cacher mais les deux seules personnes que je fréquente sont Zola de temps en temps et Joshua dés que je le peux et encore il est rare que je le vois sans toi! Sauf vendredi vu que j'ai rendez-vous avec lui pour se faire un restaurant et que toi tu as du boulot!

Alors que j'ai répondu à son baiser, je sens ses bras se poser sur mes hanches et je souris intérieurement avant de lui dire qu'il me manque et sans savoir qu'elle va être sa réaction mais à mon grand étonnement, il me répond positivement.

Et bien j'ai hâte de voir ça ...

Dis-je tout en allant reposer mes lèvres sur les siennes ne me préoccupant plus du tout du repas préférant largement profiter de ce moment qu'il m'offre! La de suite, j'aurais presque envie de remercier Averleen d'être revenue dans sa vie quand je vois le changement que cela a sur lui mais je vais vite déchanter et descendre de mon petit nuage quand la vérité éclatera bien qu'au fond de moi, je le sais! Oui je sais depuis longtemps qu'il ne m'aime pas comme je l'aime et même moi je sais que je ne ressens plus la flamme du début même si je ne veux pas l'admettre après 8 ans de relation.




AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Mar 14 Nov - 15:08

Il sourit tendrement alors qu’elle demandait si elle était sûre de ne pas déranger ses parents. Elle ne semblait pas vraiment croire que ses parents pouvaient l’apprécier sincèrement et pourtant, c’était le cas. Il avait reconnu chaque effort qu’elle avait fait dans leur relation. Ils l’avaient même grondé pour ce qu’il avait fait. Elle avait gagné leur respect.

- Bien sûr, ils t’adorent ! Même s’ils comprennent pourquoi j’agis comme ça avec toi, ils me le reprochent. Ils te trouvent adorable. Ils aimeraient bien passé un peu plus de temps avec toi. Et puis, je crois que tu leur a fort impression en t’accrochant comme ça. Je te l’ai toujours dit, mes parents sont francs, même s’ils sont commerçant. Et ils m’ont demandé quand tu passerais les voir au magasin.

Il n’avait pas encore pris le temps de tenter de la mêler à la ville, c’est vrai qu’il n’en n’avait pas toujours le temps et c’était un peu un manque de bonne volonté de sa part. Il aurait pu l’envoyé chez les parents dès les premiers jours. C’est fou qu’il ait fallu attendre 8 ans et le retour d’Averleen pour qu’il fasse ce genre de proposition. D’un autre côté, il aurait espéré qu’elle tente d’aller seule vers les autres pour se faire des amis. Mais elle était probablement un peu trop timide, un peu trop en train de tenter de sauver sa relation qui n’avait aucun sens et déjà bien trop prise par son travail aussi. Il aurait dû le réaliser, se réveiller mais il ne l’avait jamais fait. Il hocha la tête alors qu’elle donnait le nom de ses deux seuls amis. Isabelle disait qu’elle allait manger seule avec Joshua, cela ne lui posait aucun souci. Il n’était pas jaloux de base et puis c’était son meilleur ami et encore plus rassurant pour n’importe qui, aux dernières nouvelles, il était du genre à préférer les hommes. Enfin c’est ce que tout le monde pensait. Pour celui qui avait le plus à craindre de voir l’autre seul avec Joshua ça devrait être Isabelle en connaissant leur passé mais ce n’était pas le cas. Il était clair que tout était terminé entre eux enfin si on considérait que quelque chose avait commencé. Il lui sourit, la tenant toujours dans ses bras avec beaucoup d’affection.

- Je te souhaite de beaucoup t’amuser avec Joshua. Il est vraiment d’agréable compagnie. Je suis vraiment désolé de ne pouvoir vous accompagner mais ça vous permettra de parler sur mon dos mais pas trop hein.

Il plaisantait évidemment sur la dernière phrase. Il n’imaginait pas que Joshua puisse du mal sur lui ou parler de lui sans sa présence. Au pire, il expliquerait un peu son passé et son attitude mais sans rien dire de plus. Il avait une totale confiance en son meilleur ami et c’était un peu normal.

Il savait qu’elle serait étonnée de le voir plus tendre mais il avait vraiment envie de faire des efforts. Elle semblait attendre de voir ses efforts, il espérait ne pas la décevoir. Alors qu’elle déposa de nouveau ses lèvres sur les siennes, il répondit à son baiser passant une main dans sa nuque sans rompre ce baiser. Il lui massa la nuque un instant, une main dans son dos. Il profitait lui aussi de ce moment de bien être sans se douter de ce qui allait se passer. La suite allait être bien compliquée. Il ne réalisait pas encore qu’il essayait juste de compenser et rattraper l’attitude qu’il avait eu envers Averleen quelques heures plutôt.

De l’autre côté, il voulait vraiment se convaincre qu’il aimait Isabelle autant qu’il avait pu aimer Averleen. Il ne voulait pas blesser Isabelle qui avait tellement fait pour lui, qui s’était tellement accrochée à lui et leur histoire malgré tout ce qu’il avait fait. Il avait un attachement sincère et profond pour elle malgré tout. Mais l’aimait-il vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Mer 15 Nov - 15:16

Fin d'une longue journée
Pour dire vrai, je suis contente d'apprendre que les parents de Lloyd m'apprécient car ce sont des personnes formidables et je leur voue un profond respect! Mais il est vrai que je n'ai jamais pris le temps de passer du temps avec eux sauf pour les repas de famille ou j'accompagnais mon fiancé! Mais bon il faut dire que notre relation est tellement " spéciale " que je ne me voyais pas aller leur dire bonjour sans lui et puis avec mon boulot je n'ai pas énormément de temps pour moi non plus!

Très bien! Alors je passerai les voir demain dans la journée!

En réalité j'aurais bien aimé avoir plus d'amis dans cette ville mais dans l'autre si je ne l'avais pas fait, c'est car je ne sais jamais sur quel pied danser! On a failli tellement de fois rompre avec Lloyd car nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes que oui je l'avoue, j'ai peur de m'attacher aux gens ici et que si cela vient à se terminer, je les perde car il est quasi certain que je ne resterais pas vivre ici!
Mais j'ai tout de même Joshua, il est le meilleur ami de mon fiancé mais j'ai trouvé en lui une oreille attentive et un ami loyal et ça, ça n'a pas de prix.

Ho ne t'en fais pas pour ça, tes oreilles vont siffler!

Je lui tire la langue car bien entendu je plaisante! Je ne dis pas qu'on ne va pas parler de lui car Joshua me demandera surement des nouvelles mais de la à ne parler que de lui, non ce n'était pas notre genre!

Un second baiser échangé, la soirée est vraiment différente des autres et dans le bon sens du terme et je ne vais pas m'en plaindre même si je sais que demain tout sera revenu à la normale! Je suis peut-être encore amoureuse de lui mais je ne suis plus dupe non plus.

Les pâtes sont prêtes si tu veux passer à table!

De mon côté je n'ai pas très faim mais vu qu'il a préparé la sauce et a voulu me faire plaisir, je vais tout de même en prendre une assiette et puis comme on dit l'appétit vient en mangeant.






AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Jeu 23 Nov - 0:41

Lloyd sourit alors que sa fiancée disait qu’elle irait voir ses parents dans la journée. Cela leur ferait plaisir à eux aussi. Il en était certain. Et puis, au final, ils avaient été le dernier rempart contre son idée de fiançailles. Même eux, à l’époque, ne pensait plus jamais revoir la jeune fille qu’ils avaient connu. Et puis quand il avait annoncé la nouvelle sur le chemin du retour, ils étaient tout aussi étonné et probablement que bien avant lui, ils avaient compris à quelque point cela allait changer sa vie. Il avait proposé de venir voir Isabelle mais il avait que ce ne serait pas nécessaire. Il avait tenté de les rassurer en disant qu’il finirait par dire la vérité à la jeune femme mais qu’il fallait lui laisser du temps. Isabelle ne le savait et ses parents ne le diraient pas. Il avait juste besoin de profiter de la vie avec elle et puis au final, cela ne changerais rien à leur relation. Du moins, c’est ce qu’il se persuadait.

Il rit doucement alors qu’elle disait que ses oreilles allaient siffler lors du diner avec son meilleur ami. Il les connaissait tous les deux et savaient que ce n’était pas le genre et puis même, ce n’était pas grave, il savait aussi que sa fiancée ne connaissait pas beaucoup de monde dans la ville.

Après un second baiser, elle indiqua que les pâtes étaient prêtes. A vrai dire, il s’en fichait bien mais elle avait cuit cela pour lui alors qu’elle était déjà fatiguée, il se devait de faire honneur. Il sourit et déposa un baiser à la commissure de ses lèvres avec tendresse.

- D’accord mais je te préviens, je n’ai pas trop faim. J’ai plus envie de prendre du temps avec toi. Qu’on parle un peu... Je n’ai jamais réellement pris le temps et je pense qu’on le devrait. Cela ne pourrait être que bénéfique

Il fit un petit sourire en éteignant la cuisinière et en prenant les assiettes et en se préparant à servir. Il savait qu’il allait devoir passer par son passé mais il le fallait s’il voulait qu’Isabelle ne se sente pas trahie. Il le ferait, en prenant son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Mer 29 Nov - 18:51

Restaurants entre amis ou pas
Le faite que Lloyd veuille passer du temps avec moi me faisait plaisir sincèrement mais à la fois cela me perturbait car c'était comme s'il changeait de comportement du tout au tout et pile au moment ou son amie d'enfance refait surface. Malgré tout, je préfère ne rien dire et voir comment le reste de la soirée va se passer. Alors que je viens de lui dire que tout est prêt pour manger, il me dit qu'il n'a pas trop faim et je dois avouer que moi non plus mais bon il n'a pas cuisiné cette sauce pour rien.

Je n'ai pas fort faim non plus mais au moins on aura quelque chose dans le ventre pour continuer la soirée.

Après qu'il ait servi les assiettes, je m'installe à table avec lui et mange un petit peu tout de même. Le repas se termine assez vite et pour notre plus grand plaisir vu que l'appétit n'était pas présent. Je ramasse les assiettes et les pose dans l'évier en me disant que je ferais la vaisselle plus tard.

- Tu veux que l'on passe dans la chambre pour être à notre aise ?

En disant cela je ne pensais pas à mal, je voulais juste que l'on soit à l'aise pour parler et peut-être se câliner qui sait bien que ce côté la de notre couple, on ne l'a plus pratiqué depuis pas mal de semaines maintenant et c'est malheureux à dire mais cela ne me manque pas plus que ça.



 
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
❖ Lettres d'amour : 144
❖ Inscription : 26/10/2017
Fier d'être Lieutenant de Police
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Place de la ville avec sa fiancée Isabelle Firley
❖ Occupation : Lieutenant de Police
❖ Situation Amoureuse : Isabelle Firley, c’est le nom de sa douce fiancée et future ex lorsque Averleen va faire son grand retour?
Je ne veux pas de co-équipier
❖ Avatar : Jesse Lee Soffer
❖ Crédits : Moi et les gifs sont trouvé sur Google
J'Y SUIS NÉ ET J'Y MOURRAI
Ven 1 Déc - 16:48

Elle semblait avoir autant faim que lui. Est-ce lié à la proposition de soirée ? Ou la fatigue ? Ou encore une autre raison mais il ne voulait pas trop s’en tracasser parce qu’il n’avait pas faim non plus même s’il en connaissait la raison. Le repas se passa rapidement et comme à son habitude, Lloyd aida sa fiancée à débarrasser et mettre la vaisselle dans l’évier. Il ferait la vaisselle demain matin avant de partir. Elle lui proposa de se rendre dans la chambre. Il sourit et déposa un baiser sur sa tempe.

- D’accord, on va aller s’allonger et si tu veux, je te ferais un massage. Je crois que ça te fera du bien, tes journées ne doivent pas être faciles au travail. Et on se mettra sous les couettes, au chaud parce que j’ai l’impression qu’il commence à refroidir non ? Tu veux que je prévoie un oreiller chaud ? Ou un truc comme ça ? Enfin si tu as froid hein.

Il sourit avec une certaine tendresse, passant ses mains sur ses hanches, l’attirant avec une certaine tendresse contre lui. Il profitait d’un câlin mais il avait l’impression de faire une bêtise. Il ne comprenait pas pourquoi il avait cette sensation désagréable. Il voulait juste passer au-dessus et profiter d’un moment avec elle, rire faire comme au début de leur relation comme si tout pouvait être recommencé... Peut-être qu’il était le malaise, parce que si tout devait être recommencé, il ne ferait rien de la même manière et il refuserait que ça devienne sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» pose longue sur le lx5
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Journée Mondiale de la poste 09/10/10
» J'ai passé une journée de dingue !
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Of Love :: Les RPs Dépassés-
Sauter vers: