AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
PARTIR POUR MIEUX REVENIR...
❖ Lettres d'amour : 282
❖ Inscription : 06/10/2017
tumblr
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Loft n°178, Quartier Foxwood
❖ Occupation : Lieutenant de police à la criminelle
❖ Situation Amoureuse : Je suis célibataire depuis trente ans désormais. Je suis cependant amoureuse de mon ami d'enfance depuis des années même si cela fait vingt ans que nous ne nous sommes pas revus.
tumblr
❖ Avatar : Sophia Bush
❖ Crédits : amor fati (ava) + Exception (sign)
PARTIR POUR MIEUX REVENIR...
Jeu 2 Nov - 10:15


Parlera ou parlera pas
Ayaleen


Je savais que ce qui m’attendait n’était pas un moment facile. Et pourtant, je n’avais pas d’autres choix que d’y aller, j’avais pris rendez-vous. Or, cela ne me ressemblait pas de décommander un rendez-vous. Mais en même temps, quelle idée j’avais eu d’aller voir un psy… Certes, ce n’était pas pour moi mais pour un ami. Mais quand même, je n’étais jamais très à l’aise dans un tel cabinet. Arrivant au centre de réadaptation, je demandais mon chemin pour rejoindre le cabinet de mademoiselle Agana-Béléa, la psychologue de mon ami Davis. Je voulais savoir comment elle le trouvait, savoir si elle pensait qu’il serait guéri un jour… Arrivé dans la salle d’attente, je sortis quasiment immédiatement mon téléphone portable, jouant à un jeu débile sur mon téléphone. C’était ce que je faisais toujours quand je n’étais pas à l’aise quelque part. J’aurais préféré être à des milliers d’autres endroits qu’ici-même… J’avais un temps espéré que l’on me dise qu’elle ne recevait pas aujourd’hui quand j’étais allé me renseigner à l’accueil mais la jeune personne n’avait pas pu s’empêcher de dire qu’elle était à l’heure, ajoutant que c’était une habitude. J’avais tendance à me méfier des praticiens à l’heure, je trouvais toujours qu’il y avait anguille sous roche dans ce genre de moment. La porte s’ouvrit soudain, me faisant légèrement sursauter. C’était à mon tour et je ne comptais pas m’éterniser dans le cabinet. Une fois assise dans un fauteuil confortable, je mis rapidement les choses au clair. « Je ne suis pas ici pour moi. Je viens pour un ami qui m’inquiète, un de vos patients, Davis Harper. Je sais que le secret médical vous interdit de me parler de vos séances. Tout ce que je veux savoir c’est comment vous le trouvez et si vous pensez qu’il ira mieux un jour… » J’essayais de donner l’impression d’être maîtresse de moi, de laisser croire que tout allait bien, que je gérais… Mais un excellent observateur pourrait vous dire que je n’étais pas bien. Ma jambe droite n’arrêtait pas de bouger et j’avais les bras serrés autour de ma poitrine, en un vague geste de protection.




- Ask me to stay. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'ai choisi de m'installer ici
❖ Lettres d'amour : 80
❖ Inscription : 29/10/2017

❖ Âge : 33
❖ Quartier Résidentiel : Je vie seule dans un appartement de l'avenue Westerly
❖ Occupation : Psychologue
❖ Situation Amoureuse : Intéressée
Parce que la chaleur du soleil est la chose la plus importante qui soit.
❖ Avatar : Jaimie Alexander
❖ Crédits : Pinterest
J'ai choisi de m'installer ici
Dim 5 Nov - 14:46

Ayane

Averleen

「 Parlera ou parlera pas 」
« Madame, voici vos dossiers du jour. »

Je remercie la secrétaire du centre de réadaptation tandis que je me rends à mon cabinet. En soit, l’espace qui m’ait réservé n’est pas si grand. Une petite salle d’attente et la salle de consultation où se trouve également mon bureau.

Tiens tiens, tandis que je parcours mes différents dossiers, l’un d’entre eux attire particulièrement mon attention. C’est celui de Davis Harper, pourtant, je n’ai pas rendez-vous avec lui aujourd’hui. Étrange, pourquoi me l’avoir sorti ? Un petit mot y est attaché : « Une femme a pris rendez-vous pour vous parler de ce dossier. Je sais que vous ne prenez pas ce genre de rendez-vous habituellement mais elle a énormément insisté. Elle s’appelle Averleen Dunhallow. » Voilà qui est étrange. Notre secrétaire ne se laisse pas faire habituellement. Je me demande bien de quoi veut me parler cette femme…

Quelques heures plus tard, c’est enfin le moment du rendez-vous le plus attendu de cette journée. J’ouvre la porte de mon cabinet pour laisser entrer une femme d’environ mon âge. Il me semblait pourtant que Davis m’avait dit n’avoir aucune femme dans sa vie. Voyons voir ça.

Elle s’assoie et parle directement.

« Je ne suis pas ici pour moi. Je viens pour un ami qui m’inquiète, un de vos patients, Davis Harper. Je sais que le secret médical vous interdit de me parler de vos séances. Tout ce que je veux savoir c’est comment vous le trouvez et si vous pensez qu’il ira mieux un jour… »

Un ami hein ? Intéressant. Mais plus intéressant encore, bien qu’elle ne soit pas venue pour elle, Averleen semble très mal à l’aise. Ça arrive fréquemment lors d’une première séance mais si je ne suis pas sensée lui parler d’elle, c’est tout de même étrange. Ses mouvements montrent clairement qu’elle ne veut pas être ici. Pourtant c’est elle qui a pris le rendez-vous.

« Vous ne devriez pas vous inquiéter pour Davis. Il est en bonne voie même si ça ne se voit peut-être pas de l’extérieur. En revanche, j’aimerai vous demander quelque chose Mademoiselle Dunhallow. Est-ce que vous, vous allez bien ? »

C’est du quitte ou double surtout qu’elle va sans doute nier. Mais, en fonction de la rapidité de sa réponse et du ton qu’elle va employer, je pourrais savoir sans peur de me tromper, si cette femme a besoin de mes services personnellement ou si je fais fausse route.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PARTIR POUR MIEUX REVENIR...
❖ Lettres d'amour : 282
❖ Inscription : 06/10/2017
tumblr
❖ Âge : 31
❖ Quartier Résidentiel : Loft n°178, Quartier Foxwood
❖ Occupation : Lieutenant de police à la criminelle
❖ Situation Amoureuse : Je suis célibataire depuis trente ans désormais. Je suis cependant amoureuse de mon ami d'enfance depuis des années même si cela fait vingt ans que nous ne nous sommes pas revus.
tumblr
❖ Avatar : Sophia Bush
❖ Crédits : amor fati (ava) + Exception (sign)
PARTIR POUR MIEUX REVENIR...
Lun 6 Nov - 9:55


Parlera ou parlera pas
Ayaleen


Je savais que j’avais lourdement insisté pour avoir rendez-vous avec la jeune psychologue. Mais Davis était comme un frère pour moi et je me faisais beaucoup de soucis pour lui. Il fallait donc que je sache comment elle le trouvait, s’il faisait des progrès ou pas. Ce n’était pas évident d’en parler avec le principal concerné parce que je ne voulais pas le harceler avec mes question et je voulais encore moins qu’il pense que je fouille dans sa vie privée… Même si c’était en quelque sorte ce que je faisais actuellement en allant voir sa psychologue. Mais j’étais réellement inquiète pour mon ami et j’avais besoin de savoir. Je n’eus pas à attendre spécialement longtemps avant que la jeune femme ne me fasse entrer dans son cabinet. Je m’installais sur le canapé, ne perdant pas une seconde pour expliquer que je venais pour mon ami et non pour moi. Je ne considérais pas mon cas comme réellement pathologique, j’avais un sentiment de culpabilité depuis vingt ans, je vivais avec car je savais que j’avais raison. Ma petite sœur avait été kidnappée puis tuée à cause de moi. Donc, je n’avais pas besoin de consulter. Cependant, je n’étais pas spécialement à l’aise avec les psychologues. Peut-être parce que je m’efforçais de cacher mes blessures d’enfants et qu’ils étaient souvent très bons pour les reconnaître et les exploiter de telle façon que vous êtes obligés d’en parler. Et encore une fois, cela ne loupa pas. La jeune psychologue me rassura sur l’état de santé de Davis mais elle enchaina directement après sur moi. Je ne pus m’empêcher de serrer les dents tout en pinçant les lèvres. Les psychologues et leur perspicacité… Je secouais alors la tête en resserrant mes bras autour de moi. « Rassurez-vous, je vais très bien et je n’ai surtout pas besoin d’une psychanalyse pour les quelques petits problèmes qui restent dans ma vie… » Je reconnaissais que ma vie n’était pas toute rose entre le meurtrier de ma sœur qui courrait toujours, mon retour à Fadden Hills après vingt ans et mon ami d’enfance qui était fiancé à une autre femme… Je pourrais même dire que c’était un joyeux bordel depuis mon retour il y a un mois…




- Ask me to stay. -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Of Love :: Bienvenue à Fadden Hills :: Boulevard Médical :: Centre de réadaptation-
Sauter vers: