AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Témoigner ou non, telle est la question. ft Amanda

 :: Les Déserteurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
J'ai choisi de m'installer ici
❖ Lettres d'amour : 80
❖ Inscription : 29/10/2017

❖ Âge : 33
❖ Quartier Résidentiel : Je vie seule dans un appartement de l'avenue Westerly
❖ Occupation : Psychologue
❖ Situation Amoureuse : Intéressée
Parce que la chaleur du soleil est la chose la plus importante qui soit.
❖ Avatar : Jaimie Alexander
❖ Crédits : Pinterest
J'ai choisi de m'installer ici
Lun 30 Oct - 14:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayane

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda

「 Témoigner ou non, telle est la question 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Merci Mademoiselle. A la semaine prochaine. »

Je ferme la porte de mon cabinet et prend place derrière mon bureau. Cette jeune femme est, selon moi, totalement guérie mais son père tient à ce qu’elle continue les séances. Il faut croire qu’il y en a qui ont de l’argent à jeter par les fenêtres. D’autant plus que je n’arrive pas à concevoir l’utilité de continuer une thérapie inutilement. Enfin bref, j’ai un peu de temps avant l’arrivée de mon prochain patient. Voyons voir.

Amanda Matherson. La consultation a été demandé par le gouvernement. Voilà quelque chose de plutôt original. En revanche, ça risque de ne pas être facile. Les personnes qui sont envoyés de force chez moi s’ouvrent assez difficilement. Je vais devoir faire preuve de patience.

Trente-quatre ans, mariée, enceinte. Tiens, tiens, voilà encore une information intéressante. Venir chez le psy quand on est enceinte est plus fréquent qu’on ne le croit. Certains demandent des moyens de diminuer le stress ayant peur que ça ne pose problème pour le bébé ou d’autres choses dans ce style. Mais là, j’avoue que je suis très interrogative. Le gouvernement et un futur bébé à naître n’est pas vraiment un mélange habituel. Je dirai même que je n’ai encore jamais vu ça.

J’ai hâte d’en connaître un peu plus sur cette situation. Tout ce qu’il y a écrit dans le dossier de Madame Matherson c’est « Demande d’examen psychologique afin de pouvoir faire un appel à témoin. » Ça reste assez flou.

Ah, quinze heures. L’heure de ce fameux rendez-vous. Je me lève, ouvre la porte de mon bureau et passe la tête dans la salle d’attente. Une seule personne y est assise. Une femme blonde au regard absent. Je sens que ça ne va pas être du gâteau cette histoire.

« Madame Matherson, c’est à vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Lun 30 Oct - 15:59
Témoigner ou non, telle est la question
Ayane & Amanda


La porte d’entrée claqua. Amanda quitta la maison rapidement et énervée. On ne lui avait pas dit quand elle était entrée dans ce fichu programme. On ne lui avait pas dit qu’elle aurait un suivi psychiatrique et des rendez-vous réguliers chez une psychologue que le gouvernement avait choisi. D’ailleurs Samuel s’était bien gardé de prévenir Amanda avant le dernier moment. Elle venait de l’apprendre il y a quelques minutes, d’où son énervement.

Elle n’en pouvait plus. Elle en avait marre. Tout ça l’énervait. Elle n’était pas folle. Elle allait très bien. Mais si cela continuait comme ça, elle allait bien vite perdre la tête.
Amanda était en avance, une heure en avance. Elle prit donc le temps de se balader pour se calmer. Sa psychologue allait tout prendre en pleine figure si elle y allait directement. Elle prit donc son temps sur le chemin, s’asseyant sur un banc pour se poser calmement. La blonde prit le temps de respirer, de se poser les bonnes questions. Une main sur son ventre, elle se reprit comme elle le pouvait.

- « Allez Amanda, tout va bien se passer. » souffla-t-elle pour se calmer.

Elle ferma les yeux et inspira une dernière fois. Regardant l’heure, elle se rendit compte que l’heure du rendez-vous approchait.
Elle prit donc la direction du centre où se situait le cabinet de la psychologue avec qui elle avait rendez-vous. Elle entra dans le centre et se dirigea vers la salle d’attente. Elle prit place en attendant que ce soit son tour.

Un regard vers la femme qui venait de sortir du bureau et Amanda se leva, allant vers cette pièce qu’était le cabinet. Elle regarda le canapé et soupira. Alors les clichés sur les psychologues semblaient vrais… Elle y prit place et regarda la jeune femme en face d’elle. Elle devait avoir son âge à peu près, mais Amanda reporta son regard sur ses mains qu’elle triturait.

- « Je ne sais pas ce qu’on vous a dit, mais je n’ai pas besoin de séances de psy. » laissa-t-elle tomber doucement et sans agressivité.

Après tout, ce n’était pas la faute de cette femme si elle devait venir la voir.


made by black arrow
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'ai choisi de m'installer ici
❖ Lettres d'amour : 80
❖ Inscription : 29/10/2017

❖ Âge : 33
❖ Quartier Résidentiel : Je vie seule dans un appartement de l'avenue Westerly
❖ Occupation : Psychologue
❖ Situation Amoureuse : Intéressée
Parce que la chaleur du soleil est la chose la plus importante qui soit.
❖ Avatar : Jaimie Alexander
❖ Crédits : Pinterest
J'ai choisi de m'installer ici
Lun 30 Oct - 20:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayane

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda

「 Témoigner ou non, telle est la question 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Comme je l’avais prévu, ça ne va pas être facile. Vu le regard qu’elle a jeté à mon bureau… Pourtant j’ai acheté un canapé très confortable hein…

« Je ne sais pas ce qu’on vous a dit, mais je n’ai pas besoin de séances de psy. »

Bon, déjà elle ne me crie pas dessus. On ne part pas de trop loin non plus.

Je m’assoie dans le fauteuil en face d’elle et lui sourit. Avec ce genre de patient, il ne faut pas se la jouer professionnel.

« Vu votre expression, je m’en doute. À vrai dire, tout ce que je sais c’est que vous êtes envoyé par le gouvernement et qu’il y a une histoire d’appel à témoin. Sinon, j’ai d’autres informations plus personnelles mais aucune ne montre que vous avez besoin d’un suivi psychologique. J’en déduis que le gouvernement a besoin de vous pour quelque chose et qu’il tient à vérifier que vous n’êtes pas folle. »

J’ai choisi le mot « folle » pour une bonne raison. Rares sont les personnes ayant atteint le stade de la folie qui viennent dans mon cabinet. En fait, ces cas-là ne se rendent même plus comptent qu’ils sont malades. Ce n’est pas du déni, ils ne vivent plus dans la même réalité.

Ce n’est clairement pas le cas de cette femme. Au contraire, elle m’a l’air tout ce qu’il y a de plus sain. Je vais devoir aller chercher des informations.

« Ce premier rendez-vous a pour but de faire connaissance. Et, si ça se passe bien, je vous promets que j’enverrai moi-même une lettre au gouvernement pour leur faire comprendre que vous êtes saine d’esprit et que ce suivi est inutile. Bien, commençons. Pouvez-vous me parler un peu de vous ? »

La confiance est le maître mot dans mon métier. Mais si je veux qu’elle m’en dise un peu plus sur elle, il va falloir que moi aussi, je n’ai plus de secrets à ses yeux.

« Et si vous voulez me poser des questions à votre tour, surtout, n’hésitez pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Lun 30 Oct - 21:11
Amanda Matherson a écrit:
Témoigner ou non, telle est la question
Ayane & Amanda


Amanda ne savait même pas ce qui était le pire dans cette histoire. Qu’on la force à aller chez un psy ou qu’on n’explique même pas à cette dernière pourquoi elle avait besoin d’être suivie. Elle regardait la jeune femme et écoutait ce qu’elle lui disait. La bonde se rendait compte également que cette femme pourrait être la seule à connaître son secret et qui serait de son côté si toutes ces histoires tournent mal alors il était préférable qu’elle ne soit pas insupportable avec elle.

La femme enceinte hésitait à tout lui déballer pour qu’elle voit ce à quoi elle avait à faire mais en même temps elle n’avait pas non plus envie d’étaler sa vie. Elle n’avait jamais eu personne dans sa vie depuis un moment alors devoir dépendre de Samuel risquait de la perturber grandement dans les prochaines semaines…

- « Je… Je m’appelle Amanda Matherson, 34 ans. Je suis enceinte et c’est mon premier enfant. Je suis infirmière urgentiste à l’hôpital et j’ai un merveilleux mari qui… » s’arrêta-t-elle soudainement.

Mais elle n’était pas convaincante. Elle travaillait tous les jours avec des malades, des patients qui pouvaient mentir pour cacher leur mal-être alors elle savait très bien qu’elle ne savait pas mentir.

- « Je suis une bien piètre actrice… » lâcha-t-elle en soupirant.

Elle regarda la jeune femme en face d’elle. Etrangement, elle avait envie d’en savoir plus sur elle, juste histoire de pouvoir se dire que sa vie normale allait se résumer à cette femme, car elle serait la seule à savoir son secret.

- « Quel est votre nom ? Je suis désolée mais j’ai tendance à ne pas faire confiance aux gens. Puis sans vous mentir, on m’a prévenu il y a une heure que je devais voir un psy donc autant vous dire que la seule chose dont j’avais envie était de hurler parce que je ne peux plus faire ce que je veux. » commença Amanda avant de reprendre. « Qu’est-ce que vous savez de moi, que le gouvernement vous a dit ? Connaissez-vous l’affaire Wolf ? » continua la blonde, avant de se décider à arrêter et attendre les réponses de sa psy.

made by black arrow
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'ai choisi de m'installer ici
❖ Lettres d'amour : 80
❖ Inscription : 29/10/2017

❖ Âge : 33
❖ Quartier Résidentiel : Je vie seule dans un appartement de l'avenue Westerly
❖ Occupation : Psychologue
❖ Situation Amoureuse : Intéressée
Parce que la chaleur du soleil est la chose la plus importante qui soit.
❖ Avatar : Jaimie Alexander
❖ Crédits : Pinterest
J'ai choisi de m'installer ici
Mar 31 Oct - 17:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayane

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda

「 Témoigner ou non, telle est la question 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il est clair qu’Amanda s’interroge sur ce qu’elle doit me dire ou non. Ou plutôt, sur ce qu’elle a envie de me dire ou non. Oh, je sais ce que vous pensez et non, je ne sais pas lire dans les pensées. Franchement, en tant que psychologue, ce n’est pas très conseillé de pouvoir entrer dans l’esprit des autres. J’aurais peur de voir des choses bien trop horribles chez certains de mes patients.

Non, si je peux dire, à coup sûr, que la jeune femme est en grand dilemme intérieur c’est simplement grâce à sa façon de se tenir. Ses mains, son regard, sa posture. Tout en elle montre qu’elle ne veut pas être ici mais qu’elle essaie de se résigner. C’est déjà une bonne chose. Après, si elle n’a vraiment pas besoin de mes services, je le saurais assez vite.

Les premières informations qu’elle me donne sont bien simples et je les connais déjà pour les avoir lues dans son dossier. Elles ne m’apportent donc pas grand-chose mais c’est déjà bien si Amanda commence à s’ouvrir un peu.

En revanche, ce qu’elle me dit ensuite est beaucoup plus intéressant. « Une piètre menteuse. » Il est vrai que quand elle parle de son mari, elle n’a pas l’air sûre d’elle. Comme si elle répétait une phrase qu’elle a apprise par cœur. Mais il n’y a pas de colère ou de peur dans sa voix. Le problème n’est donc pas le mari mais peut-être les circonstances du mariage. Je garde cette information dans un coin de ma tête et écoute la suite.

Elle s’intéresse à moi, très bien, c’est une bonne chose. Ça veut dire qu’elle prend un minimum au sérieux cette séance et qu’elle veut savoir qui elle a en face d’elle. Croyez-moi, j’ai déjà eu des patients qui s’enfermaient sur eux-mêmes et ne me parlaient pas et c’est très pénible.

« Je m’appelle Ayane Agana-Béléa mais, si ça vous rassure, vous pouvez m’appeler Ayane. Je ne vais pas vous mentir, je ne sais que très peu de choses sur ce qui vous amène à moi. Je dirais même que la plupart des choses que je sais sont dues à des recherches personnelles et des déductions. »

Quand j’ai reçu cette demande pour le moins originale, j’ai évidemment demandé plus de détails. Comme je m’y attendais, le gouvernement est resté muet comme une carpe. « Vérifiez qu’elle est apte à servir de témoin » qu’ils m’ont dit. Si je ne sais pas de quoi il en retourne ça va être difficile. On peut paraître sain d’esprit en temps normal et il suffit qu’on vous dise la chose qu’il ne faut pas pour que ça dérape. Sans cette chose, je ne peux pas aller très loin.

« Je sais que le gouvernement a besoin de vous en tant que témoin. Maintenant je suppose que c’est pour l’affaire Wolf dont vous venez de parler n’est-ce-pas ? Il me semble que c’est une histoire de trafic de drogue ? Un gros trafiquant que les forces de l’ordre essaient de capturer depuis pas mal de temps. »

Si la pauvre elle mêlée à ce genre d’histoire, je peux comprendre que les hauts placés veuillent vérifier son état mental. Surtout si elle est enceinte. Maintenant, la question est : Est-ce que tout ça est lié ou non ?

« Je me doute que vous ne devez pas avoir envie de tout m’expliquer mais j’aimerai savoir, qu’est-ce qui vous lie à cette affaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Mar 31 Oct - 18:37
Amanda Matherson a écrit:
Témoigner ou non, telle est la question
Ayane & Amanda


La jeune femme sentait le regard observateur de sa psy. Bien sûr qu’elle l’analysait, c’était son boulot. Mais Amanda n’était pas la plus à l’aise actuellement. De toute façon, elle risquait de faire la dure à cuire alors qu’en fait elle était complètement paniquée. Elle ne le montrait pas mais elle n’était pas sereine, même avec cette nouvelle vie et ce marshall qui vivait avec elle. Avec attention, elle écoutait sa psychologue lui parler de ce qu’elle était. Le nom n’était pas commun et Amanda avait de nombreuses questions soudainement. Mais c’était elle la patiente, pas Ayane.

- « Vous n’avez pas dût trouver grand-chose à mon propos si vous avez fait des recherches. Je n’existe que depuis quelques jours… » lâcha Amanda.

Bien sûr qu’elle était née il y a plusieurs années. Mais Amanda Matherson était apparu sur les réseaux il y a quelques semaines. Puis l’infirmière écouta sa psy lui parler de ce qu’elle savait de l’affaire. En effet, elle n’était pas loin de la vérité.

- « En effet, c’est bien cette affaire. » lâcha Amanda en acquiesçant de la tête.

Bon elle n’était pas très bavarde mais elle allait peut-être s’ouvrir. Puis au final, Amanda sentait que cela l’aiderait. Du moins, elle n’aurait pas à se confier à Samuel quand ça n’allait pas. Elle pourrait très bien revenir la voir elle, Ayane. D’ailleurs quand elle lui demanda ce qui la liait à l’enquête, la blonde baissa le regard sur son ventre et le caressa doucement de sa main.

- « Dans le milieu, je portais le nom de Mad, mais en réalité, je m’appelle Madison Lionberg. La vie n’était pas rose mais elle me plaisait. De toute façon je n’ai aucune famille. » commença la jeune femme.

Elle ne savait pas trop quoi dire de plus. Enfin, elle avait tellement de choses à dire mais elle ne savait pas par où commencer. Billy avait représenté un tiers de sa vie et c’était elle qui allait l’enfermer à vie à présent. Au final, si elle n’était pas tombée enceinte, jamais elle n’aurait pu trouver la force de tout quitter.

- « Vous connaissez un peu le milieu de drogue ? J’étais la favorite de Billy Wolf. C’est une place très enviée contrairement à ce que l’on pourrait penser. Aucun autre homme du cartel pouvait me toucher sauf si Billy me le demandait. » continua Amanda, sachant très bien qu’elle était en train de dire qu’elle était une sorte de prostituée.

Puis elle remonta son regard vers sa psychologue. Elle sourit doucement en repensant à ce qu’elle lui avait dit. Bien sûr que le gouvernement ne l’avait pas dit ce détail. Elle allait échapper à tout ce qu’elle avait fait si elle faisait plonger son ex, une espèce de chantage cachée même si au fond, qu’elle aurait très bien pu aller en prison et jouer de sa position auprès des femmes enfermées…

- « Je suis enceinte de Wolf et j’ai voulu fuir pour offrir une meilleure vie à mon enfant. Malheureusement, on ne lui échappe pas comme ça et… » continua Amanda avant de relever une mèche de cheveux derrière son crâne, montrant une cicatrice récente et bien visible. « Il a essayé de me faire tuer. » expliqua-t-elle avant de remettre sa mèche. « Ce que le gouvernement ne vous a pas dit, c’est que je suis la femme qui va faire tomber Billy Wolf, le chef plus gros trafic de San Fransisco. » conclut-elle en regardant sa psy dans les yeux.

made by black arrow
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'ai choisi de m'installer ici
❖ Lettres d'amour : 80
❖ Inscription : 29/10/2017

❖ Âge : 33
❖ Quartier Résidentiel : Je vie seule dans un appartement de l'avenue Westerly
❖ Occupation : Psychologue
❖ Situation Amoureuse : Intéressée
Parce que la chaleur du soleil est la chose la plus importante qui soit.
❖ Avatar : Jaimie Alexander
❖ Crédits : Pinterest
J'ai choisi de m'installer ici
Mer 1 Nov - 21:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayane

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda

「 Témoigner ou non, telle est la question 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Alors là, si je m’attendais à ça. Évidemment, tout ce qui touche à la drogue et aux trafiquants n’est pas joli, joli mais je ne m’attendais pas à ce qu’Amanda, qui ne s’appelle pas réellement Amanda, soit en fait la petite chouchoute du plus gros trafiquant de San Francisco. D’autant plus qu’après être tombée enceinte, elle a essayé de s’enfuir et a failli y rester. Pas étonnant que le gouvernement ne veuille rien me dire. Pas étonnant non plus que cette jeune femme soit aussi réticente à tout raconter. D’un seul coup, tout devient clair dans ma tête. Toutes les pièces du puzzle s’assemblent et je comprends enfin la situation. Il était temps, j’ai envie de dire.

« Je suppose donc que votre « mari » est, en fait, un homme de main du gouvernement ayant pour mission de vous protéger jusqu’au procès, n’est-ce-pas ? »

Soyons franche, je n’ai encore jamais eu affaire à ce genre de cas mais si le gouvernement l’a envoyé chez moi ce n’est pas seulement parce que la ville coïncide. De plus, je ne suis pas la seule psychologue des environs. Par contre, je suis la seule à avoir eu une formation permettant de gérer ce genre de cas. Je ne sais pas si vous le savez mais il y a plusieurs types de spécialités chez les psy. Les « civils » qui travaillent sur les cas les plus habituels types cauchemars constants, comportement inhabituels et j’en passe. Les « militaires » qui, comme leur nom l’indique, travaillent à l’armée. Et, enfin, il y a la spécialité « policière ». Ce sont les psychologues qui travaillent avec la police et qui permettent, entre autre, de découvrir les intentions de meurtriers en séries etc…

Vu la position de mon cabinet, je suis sensée être une psy « civile » sauf que, voulant aider le plus de personnes possibles, j’ai suivi les deux autres spécialités. Oui, j’ai eu des années de fac bien remplies. Ce qui fait qu’aujourd’hui, mon cabinet a beau être en ville, je peux me charger de cas particuliers comme celui-ci. Mais ça arrive quand même assez rarement que la police ou le gouvernement me contacte directement. J’aurais dû me douter qu’il s’agissait de quelque chose dans ce genre là quand j’ai reçu la demande de rendez-vous.

Mais, maintenant que je sais tout ça, il va falloir déterminer si Amanda est belle et bien apte à être témoin ou non.

« Bien, nous avons fait une bonne partie du travail. Vous m’avez tout raconté et vous n’avez pas eu de crise d’angoisse ou de pleurs. C’est une bonne nouvelle. Maintenant, je vais vous poser des questions, comme si nous étions au tribunal. Si vous réussissez à y répondre en gardant votre calme, vous pourrez fièrement annoncer au gouvernement que vous êtes saine d’esprit. Sinon, il faudra qu’on programme encore quelques séances et, en fonction de votre niveau de maladie, vous pourrez ou non participer au jugement. Nous sommes d’accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Jeu 2 Nov - 18:15
Amanda Matherson a écrit:
Témoigner ou non, telle est la question
Ayane & Amanda


Amanda comprit au regard de sa psy qu’elle venait de comprendre sa situation. En tout cas à son regard, elle ne s’attendait pas du tout à ça. Dans un sens, qui venait dans un cabinet de psychologue en annonçant qu’elle avait un contrat sur sa tête à cause d’un cartel de drogue ? Amanda n’avait plus vraiment envie d’en dire plus à présent. Elle en voulait encore à Samuel de ne pas l’avoir prévenu plus tôt de ce rendez-vous. D’ailleurs Ayane demanda s’il était son vraiment son mari et Amanda soupira.

- « C’est un Marshall. Il a été chargé de ma protection tant que le procès n’a pas eus lieu. »

Elle n’aimait pas cette situation, mais elle n’avait pas vraiment le choix. Quand elle était entrée dans le programme de protection des témoins, on ne lui avait rien demandé. Mais elle savait aussi que certains témoins étaient complètement enfermés dans des planques et qu’elles ne voyaient plus jamais le jour. Amanda avait au moins la chance de pouvoir essayer de vivre normalement.

Ayane reprit la parole et expliqua quelques détails. Amanda sourit quand elle parla de crise de panique ou de crises de larmes. Bien sûr qu’elle avait envie de pleurer et de paniquer, mais elle se l’interdisait. Elle avait qu’une envie, c’était fuir, mais elle ne pouvait pas.

- « Très bien. Vous allez me demander quoi ? » demanda Amanda.

Elle ne savait pas trop comment faire. Elle avait envie de partir de là et de ne plus parler de ce qu’elle vivait. Elle se sentait enfermée, emprisonnée. Elle était dans une vie qui ne plaisait pas, qui ne lui correspondait pas.

- « Allez-y. De toute façon, je n’ai pas le choix. » soupira Amanda en reportant son regard dans celui de sa psy.


made by black arrow
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J'ai choisi de m'installer ici
❖ Lettres d'amour : 80
❖ Inscription : 29/10/2017

❖ Âge : 33
❖ Quartier Résidentiel : Je vie seule dans un appartement de l'avenue Westerly
❖ Occupation : Psychologue
❖ Situation Amoureuse : Intéressée
Parce que la chaleur du soleil est la chose la plus importante qui soit.
❖ Avatar : Jaimie Alexander
❖ Crédits : Pinterest
J'ai choisi de m'installer ici
Sam 11 Nov - 21:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayane

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda

「 Témoigner ou non, telle est la question 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cette méthode peut paraître radicale mais tout dépend de la personne qui se trouve en face de moi. Si Amanda se montre assez forte pour répondre à mes questions alors tout se passera bien. Évidemment, c’est le genre de questions qui font ressortir nos sentiments, nos émotions. Mais il y a une différence entre avoir la voix qui tremble ou avoir besoin de respirer un grand coup avant de parler et fondre en larme ou commencer à hurler sans véritable raison.

Dans les deux derniers cas, je considèrerais qu’Amanda a échoué à mon petit test et je me verrais obligée de prendre les mesures nécessaires. Espérons que nous n’en arrivions pas là. J’ai comme l’impression que me revoir n’est pas vraiment dans les plans de la jeune femme.

« Très bien. Vous allez me demander quoi ? »

Elle appréhende, c’est compréhensible. Ça se comprend étant donné que je vais lui demander de me raconter une des parties les plus sombres de son existence. Surement une partie de sa vie qu’elle préfèrerait oublier à jamais.

« Allez-y. De toute façon, je n’ai pas le choix. »

Elle n’a pas tort.

« Ne vous inquiétez pas. Je vais vous posez les questions types que pourrait vous poser le juge. D’après ce que j’ai vu jusqu’à maintenant, vous devriez pouvoir y répondre. »

Je me fonds alors dans mon personnage, me calle dans mon fauteuil et regarde ma patiente dans les yeux.

« Mademoiselle Matherson, pouvez-vous me raconter la vie que vous meniez auprès de notre accusé ? De quels délits avez-vous été témoin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart Of Love :: Les Déserteurs-
Sauter vers: